Le recteur de l'Université de Niamey réclame des moyens

Niamey- Niger (PANA) -- Le recteur de l'Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey, Mme Bouli Ali Diallo, a appelé vendredi le gouvernement nigérien a octroyer plus de moyens à son institution afin que l'année académique 2001-2002 qui vient de démarrer se déroule normalement.
Le Pr Diallo a en outre lancé un appel aux acteurs de l'université afin qu'ils évitent toute perturbation susceptible de compromettre une année qui démarre avec du retard et qu'il serait impossible de sauver en cas de troubles, en dépit de la volonté des enseignants chercheurs.
Le gouvernement vient d'octroyer un crédit de 482 millions de F CFA à l'UAM en vue de la préparation de la rentrée et dont plus de la moitié a été consommée, a indiqué madame le recteur.
L'Université de Niamey a été confrontée à d'innombrables problèmes de fonctionnement qui se sont traduites cette année par de longues coupures d'eau, d'électricité et de téléphone, ainsi qu'à un problème d'infrastructures d'accueil largement dépassées.
De source proche du ministère de l'Enseignement supérieur, on indique que des dispositions seront prises afin que l'Université de Niamey retrouve son lustre d'antan, car en plus des moyens de l'Etat, l'accent sera mis sur la coopération avec les institutions et les pays du Nord.
Il y a deux ans, rappelle-t-on, les autorités universitaires de Niamey avaient lancé un projet de financement non public de l'UAM qui, apparemment, est restée en veilleuse.

11 Janeiro 2002 20:51:00




xhtml CSS