Le quotidien soudanais "Al-Tayyar" saisi par le Service national du renseignement

Khartoum, Soudan (PANA) - Le Service national du renseignement et de la sécurité du Soudan (NISS) a saisi mardi, les tirages du journal 'Al-Tayyar' sans aucune explication.

Le Sudan Tribune rapporte ce mercredi, citant les journalistes d''Al-Tayyar', que les points de distribution du journal n'ont pas reçu les copies du quotidien mardi parce qu'elles ont été confisquées au niveau de l'imprimerie.

Ils ont exprimé leur frustration face à la punition infligée en permanence aux journaux à travers la confiscation sans justification de leurs éditions, et qu'ils ne demanderont plus d'explications suite à cette saisie, car ils ne recevraient  aucune réponse de la part du NISS.

Sudan tribune note que le Rédacteur en chef d'Al-Tayyar, Osman Mirghani, a écrit lundi un article critiquant le dernier remaniement qui, selon lui, ne résoudront pas les crises complexes et profondes au Soudan.

Lundi, le NISS a également saisi l'édition du journal Al-Saiha pour la quatrième fois en trois semaines.

Les journaux soudanais dénoncent les pouvoirs considérables du NISS qui punit systématiquement les quotidiens par le biais de la confiscation ou de la suspension.

"Suite à la levée de la censure sur la pré-publication, le NISS a commencé à punir les journaux de façon rétroactive en saisissant les copies des journaux qui franchissent les lignes rouges non écrites en infligeant des pertes financières et des dommages moraux à ces maisons de presse", constate Sudan tribune.

Les journalistes locaux estiment que le NISS utilise la saisie des éditions imprimées des journaux, non seulement pour censurer les médias, mais aussi pour les affaiblir économiquement. En février 2015, il a confisqué les copies de 14 journaux  de l'imprimerie sans donner de raisons.
-0- PANA AR/MA/NFB/JSG/SOC 12sept2018

12 سبتمبر 2018 13:01:31




xhtml CSS