Le projet d'Ua ""est émotionnel"", selon le questeur de l'Assemblée

Douala- Cameroun (PANA) -- "Le projet d'Union africaine est encore très émotionnel et il faudrait voir comment va évoluer sa mise en oeuvre concrète pour en dire quelque chose de valable", a déclaré le Dr.
Kamssouloum Aba Kabir, questeur à l'Assemblée nationale et député RDPC (parti au pouvoir) du Logone-et-Chari.
Le député de Kousseri, comme nombre de ses homologues du pouvoir et de l'opposition affirme cependant n'avoir "pas encore scruté le texte de l'acte constitutif de l'Union africaine dans sa mouture de juillet 2000" adoptée à Lomé, au Togo.
Evoquant pour la PANA, l'hypothèse de sa ratification par la Chambre camerounaise, le député du Rassemblement du peuple camerounais a déclaré que texte en question n'a pas encore été transmis à l'institution parlementaire.
Par conséquent, a-t-il dit à la mi-avril à Douala, "nous travaillons au cas par cas.
A ce jour, nous n'en savons rien.
Nous ne sommes pas des juristes, mais des députés.
C'est lorsque nous verrons le texte que l'aurons effectivement lu que nous en discuterons et donnerions nos avis définitifs".
Les observateurs rappellent que le Cameroun qui fait partie des derniers pays africains à avoir signé, il y a quelques semaines au sommet extraordinaire de Syrte (1er et 2 mars 2001) l'acte constitutif de l'Union Africaine, est au nombre des 16 Etats à ne l'avoir pas encore ratifié à la date du 19 avril dernier.

22 Abril 2001 20:09:00




xhtml CSS