Le président nigérien invite ses compatriotes à s'inspirer de l'exemple de Nelson Mandela

Niamey, Niger (PANA) – Le chef de l’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou, a invité mercredi ses compatriotes à s’inspirer de l’exemple de Nelson Mandela  et avoir comme boussole l’intérêt national, au-delà des divergences politiques et d’opinions.

"Nous devons tous nous inspirer de l’exemple de dignité, de patriotisme, d’humilité et de dépassement de soi donné par le Président Nelson Mandela qui, après 27 ans passés derrière les barreaux et tant d’humiliations et de privations, a su tourner cette page sombre, en pardonnant, en rassemblant ses concitoyens de toutes les couleurs … ", a indiqué le président nigérien dans un message à la nation à l'occasion du 54 anniversaire de la proclamation de la République du Niger.  

Selon le chef de l’Etat nigérien, l’action du Président Mandela a permis de substituer notamment l’égalité de tous les citoyens sud-africains au régime de l’apartheid, basé sur l’inégalité des races et des conditions sociales et économiques.

"Le 54ème anniversaire de la République est justement une occasion pour nous de célébrer cette valeur républicaine par excellence, que constitue l’égalité des citoyens", a dit le président nigérien.

Il a invité la jeunesse nigérienne à s’approprier cette valeur fondamentale qui permet la promotion de l’individu contre le communautarisme, notamment le régionalisme et l’ethnocentrisme. "Je voudrais que notre jeunesse se convainque de ce qu’aucune société ne peut progresser si elle n’est pas attentive au mérite individuel", a-t-il martelé.

Le président Issoufou s’est par ailleurs réjoui de ce que la presse privée soit satisfaite des conditions dans lesquelles elle exerce sa profession. Il a saisi l’occasion pour la remercier pour le trophée qu’elle a bien voulu lui remettre le 4 décembre dernier en guise de reconnaissance des acquis que le Niger a enregistrés en matière de liberté de presse.

"Je voudrais en retour renouveler mon engagement qu’aucun journaliste n’ira en prison pour ses opinions durant mon mandat. Néanmoins, j’exhorte la presse à plus de responsabilité, car celle-ci est le prix de la liberté", a dit M. Issoufou.

-0- PANA SA/TBM/SOC    18déc2013

18 décembre 2013 20:21:54




xhtml CSS