Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita déterminé à traquer les terroristes

Bamako, Mali (PANA) - Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, a promis, samedi, de "traquer les terroristes jusque dans leurs derniers retranchements", suite à un attentat-suicide perpétré par des  djihadistes sur le camp de la force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, dans la région de Mopti (Centre-Mali), a appris la PANA, auprès de la Présidence malienne.

Le président malien, qui effectuait, ce samedi, une visite de soutien au Q.G de la force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, a déclaré avec force que: « cet attentat lâche ne nous détournera pas de notre objectif. Nous allons traquer les terroristes jusque dans leurs derniers retranchements".

Selon la même source, le président Keïta s'est rendu samedi à Sévaré, où est basé le poste de commandant de la force conjointe dirigée par le général malien Djidié Dacko, pour exprimer son soutien à cette force régionale dont la mission est de ramener la paix dans la bande sahélo-saharienne.

Le bilan de cet attentat, qui a frappé, vendredi après-midi, le camp de la force conjointe, est de trois morts, dont deux militaires et un civil maliens, rappelle-t-on. Deux des assaillants sont également morts, dont un kamikaze à bord d'une voiture piégée. Quatre assaillants ont été arrêtés, selon le gouverneur de la région de Mopti, le général Alassane Touré.

Selon une source sécuritaire malienne, l'attaque a été revendiquée par le Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans, affilié à Al-Qaïda.

La force conjointe du G5 Sahel est une création des pays membres du G5 Sahel regroupant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, dans le but de neutraliser le terrorisme et toutes autres formes de banditisme dans la bande sahélo-saharienne.
-0- PANA GT/BEH/IBA 01juil2018

01 Julho 2018 11:07:26




xhtml CSS