Le président gabonais Ali Bongo Ondimba regrette la disparition de Nelson Mande

Libreville, Gabon (PANA) - La perte de Nelson Mandela plonge le monde et l'Afrique dans une profonde consternation, estime le président gabonais Ali Bongo Ondimba dans un communiqué publié suite au décès jeudi de l'ancien président sud-africain à son domicile de Johannesburg.

"Le peuple gabonais par ma voix adresse ses condoléances au peuple frère d’Afrique du Sud, à la famille Mandela et au président Jacob Zuma", écrit le président gabonais qui prend part au sommet de Paris sur la paix et la sécurité en Afrique.

"Nelson Mandela était un homme de grande valeur qui par ses actions, son combat pour la liberté, son existence, aura touché nos vies de manière profonde au-delà de l’Afrique", indique M. Bongo Ondimba.

"Le peuple gabonais n’oubliera jamais l’honneur que Madiba lui fit, au lendemain de sa sortie de prison, en réservant au Gabon sa première visite à l’extérieur de son pays, le 14 février 1991", rappelle-t-il.

"Il est aujourd’hui de notre devoir à tous de perpétuer son œuvre en célébrant son parcours. J’invite donc le peuple gabonais au recueillement, à la solidarité et à la compassion qui conviennent en cette circonstance", conclut-il.
-0- PANA LAW/JSG/IBA  06dec2013

06 décembre 2013 14:04:53




xhtml CSS