Le président égyptien reçoit des journalistes africains en séminaire au Caire

Le Caire, Egypte (PANA) - Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, a reçu dimanche des professionnels de l'information venus de 25 pays africains pour participer à un séminaire organisé par l'Agence égyptienne du partenariat pour le développement, a annoncé le porte-parole de la présidence de la République ďEgypte, Alaa Youssef.

Lors de l'audience, le président Sissi a réaffirmé le désir de l'Egypte de renforcer ses relations avec tous les pays et peuples africains, indiquant le rôle central de la communication africaine dans le développement de la conscience chez les Africains dans toutes les questions qui touchent leur vie.

La communication contribue aussi à faire avancer le travail africain commun et permet de mettre la lumière sur les défis auxquels fait face le continent.

Le président égyptien a souligné que le rôle important de la communication et la grande liberté dont elle jouit doivent être accompagnés par une grande responsabilité pour les professionnels de l'information afin qu'ils jouissent de professionnalisme et ďobjectivité.

Pour lui, la communication est un élément essentiel dans le processus du développement qui constitue le plus grand défi pour l'Afrique, soulignant le désir de l'Egypte ďorganiser des séminaires de ce genre pour renforcer les contacts entre professionnels de l'information africains, ce qui est conforme aux objectifs du développement en Afrique.

Selon toujours le porte-parole, le président Sissi a affirmé que l'Egypte a adopté une politique ďouverture vers tous les pays africains sur la base de principes constants de non intervention dans les affaires des Etats du continent et le respect de leur souveraineté.

L'Egypte déploie ďimportants efforts pour renforcer la coopération entre pays africains et leur développement, tout en défendant les intérêts africains sur la scène internationale, notamment au niveau du Conseil de sécurité dont l'Egypte est membre, le Conseil africain pour la paix et la sécurité et le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies, a-t-il ajouté.
-0- PANA AD/IN/TBM/IBA 12mars2017

12 mars 2017 20:32:22




xhtml CSS