Le président du Parlement de la CEDEAO pour le respect de la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace de la Communauté

Niamey, Niger (PANA) - Le président du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), M. Moustapha Cissé, a dénoncé et condamné, jeudi à Niamey,
« les pratiques malsaines » qui sont contraires aux accords de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens au niveau de ses frontières.

« Il est temps que ceux qui sont en charge de notre sécurité puissent respecter les dispositions réglementaires conformes au Protocole, aux Actes additionnels sur la libre circulation des personnes et des biens’’, a-t-il fait observer dans une conférence de presse à l’issue d’une mission de travail au Niger.

Au cours de son séjour au Niger, M. Moustapha Cissé a effectué des visites aux postes de contrôle de Police et de Douane des frontières entre le Niger, le Burkina Faso et le Bénin.

Arrivée lundi au Niger, la délégation du parlement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, conduite par le président dudit parlement, Moustapha Cissé Lo, par ailleurs vice-président de l'Assemblée nationale du Sénégal, a effectué mardi, une mission de terrain au niveau des postes de contrôle frontaliers du Burkina Faso et du Niger.

Cette mission, composée des députés du Niger, du Burkina Faso, du Togo, du Sénégal et du Nigeria, vise, d'une part, à évaluer sur le terrain l'application de la mise en œuvre du protocole de la CEDEAO relatif à la libre circulation des personnes et de leurs biens dans l'espace communautaire, et, d'autre part, informer et sensibiliser les forces de sécurité sur un certain nombre de pratiques peu orthodoxes dont ils sont responsables.

La CEDEAO, rappelle-t-on, a été créée en 1975, dans le but de promouvoir l’intégration socioéconomique et culturelle des Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Ghana, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée-Conakry, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Liberia, la Sierra Léone, le Sénégal, le Cap vert.
-0- PANA SA/BEH/SOC 21déc2017

21 december 2017 17:19:32




xhtml CSS