Le président de la Commission de la CEDEAO appelle au renforcement des systèmes électoraux dans la sous-région

Cotonou, Bénin (PANA) - Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Marcel de Souza, a invité lundi à Cotonou, les participants à un atelier international consacré aux 10 années d'assistance électorale de la CEDEAO en Afrique de l'Ouest à élaborer une Déclaration de Cotonou pour améliorer la qualité de l'assistance électorale.

Ouvrant l'atelier de trois jours et la 5ème réunion biennale de l'assemblée générale du Réseau des Commissions électorales de la CEDEAO dans la capitale économique du Bénin, le chef de la CEDEAO a indiqué que la Déclaration devrait dériver d'une évaluation dépassionnée en vue de renforcer les systèmes électoraux des Etats membres et d'améliorer l'intégrité ainsi que les rapports des missions d'observation électorale déployées par la Commission.

Un communiqué de la CEDEAO a rappelé aux participants que, bien que l'objectif premier de la CEDEAO soit l'intégration économique, l'organisation régionale a dû recalibrer son agenda en fonction des nouveaux défis socio-politiques, y compris les contestations électorales dans les efforts continus pour équilibrer le développement économique avec la poursuite de la démocratie, de la bonne gouvernance, de la paix et de la sécurité dans la région.

Le président de la Commission de la CEDEAO a expliqué qu'en réponse aux tendances mondiales et à l'engagement des dirigeants de la CEDEAO en faveur du renforcement de la démocratie dans la région, la Commission a créé en 2006 sa Division de l'assistance électorale (DAE) qui a tiré son mandat des Protocoles supplémentaires sur la démocratie et la bonne gouvernance, le Cadre de prévention des conflits et le Guide régional sur l'observation des élections.

Au moment où la Commission célèbre les 10 ans d'assistance électorale et de promotion de la démocratie en Afrique de l'Ouest, il exprime ses félicitations à l'ECONEC, créée en 2008, pour sa contribution.

Le président de la Commission de la CEDEAO a également exprimé la gratitude de la Commission aux partenaires au développement, notamment à l'Agence danoise de développement international (DANIDA), à l'Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ), à l'Union européenne (UE) et à l'Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) dans l'assistance électorale et dans d'autres domaines de son intervention.

Dans son discours de bienvenue, le président de la Commission électorale du Bénin, Emmanuel Tiando, a déclaré que son pays était heureux d'accueillir la conférence internationale, conformément à son engagement envers la démocratie et la bonne gouvernance et la feuille de route de la CEDEAO.

Dans son message de bonne volonté, l'ambassadeur d'Allemagne en République du Bénin, Walter Von Den, a promis le soutien continu de son pays à la CEDEAO par le biais de la GIZ, y compris dans l'assistance électorale et la promotion de la paix et de la sécurité dans la région.

Il a cité l'engagement actif de la Commission et son soutien aux Etats membres qui tiennent les élections comme "l'une de leurs plus grandes réalisations".

S'exprimant dans le même ordre d'idées, le représentant d'OSIWA, Mathias Hounkpe, a félicité la CEDEAO pour ses progrès dans l'approfondissement de la démocratie dans la région.

Il a noté que des 10 élections présidentielles organisées ces dernières années en Afrique de l'Ouest, sept des candidats perdants ont appelé leurs opposants pour les féliciter pour leurs victoires. Le responsable d'OSIWA a cité la Gambie comme l'un des derniers efforts remarquables de la CEDEAO pour sauvegarder la démocratie dans la région.

Général Siaka Sangare, président intérimaire de l'ECONEC, a déclaré que l'atelier était l'occasion d'améliorer les normes en matière d'intégrité électorale et de renforcer la pratique démocratique dans la région. Il a déclaré que l'examen de 10 ans d'assistance électorale devrait aborder la question du suivi et de la mise en œuvre des recommandations des missions d'observation électorale de la CEDEAO.

Le général Sangare a remercié les partenaires au développement, en particulier OSIWA, pour leur soutien à l'ECONEC et a appelé à un soutien soutenu pour permettre au réseau de remplir son mandat.

M. Francis Oke, chef de la Division de l'assistance électorale de la CEDEAO et secrétaire général de l'ECONEC, a présenté l'ordre du jour de la conférence et de la 5ème assemblée générale biennale de l'ECONEC, qui devrait élire un nouveau conseil d'administration et convenir d'un plan de travail.

Parmi les participants à la réunion de Cotonou figurent les chefs des organes de gestion électorale (OGE) de la région, les experts électoraux, les membres du Parlement de la CEDEAO et le personnel du Département des affaires politiques, de la paix et de la sécurité.

D'autres sont des partenaires au développement tels que la Fondation internationale pour le soutien électoral (IFES), le Centre européen d'appui électoral (ECES), l'Institut électoral pour la démocratie durable en Afrique (EISA), le Réseau ouest-africain pour la consolidation de la paix (WANEP) ainsi que le personnel du Secrétariat de l'ECONEC.
-0- PANA MA/AR/MTA/TBM/SOC 27mars2017

27 mars 2017 20:14:23




xhtml CSS