Le président de la Cedeao lance un appel pour des élections pacifiques au Nigeria

Lagos, Nigeria (PANA) - Le président de la Cedeao, le Président John Mahama du Ghana, a appelé à des élections pacifiques, libres, justes et crédibles au Nigeria.

«La sécurité et la sûreté du Nigeria sont la sûreté et la sécurité de notre région», a indiqué le président en exercice de la Cedeao dans un message de solidarité et de soutien pour le Nigeria, qu'il a répété au cours des réunions séparées avec les acteurs politiques nigérians à Abuja lundi.

Le président de la Cedeao a été reçu et s’est entretenu plus tard avec le président nigérian, Goodluck Jonathan, le candidat  du Parti démocratique populaire (Pdp), au salon présidentiel de l'aéroport international Nnamdi Azikiwe, dans le cadre d’une  série de réunions.

Accompagné par le président  de la Commission de la Cedeao, Kadré Désiré Ouédraogo, le vice-président Dr Toga McIntosh Gayewea, la Commissaire aux Affaires politiques, de paix et de sécurité, Salamatu Husseini Suleiman, et le directeur des affaires politiques, Dr Rémi Ajibewa, le président de la Cedeao a également rencontré le président de la Commission électorale nationale indépendante du Nigeria (Inec), le Pr Attahiru Jega, et plus tard le général Muhammadu Buhari, le candidat  de l’All Progressive Progress  (Apc).

Pendant ces réunions, le Président Mahama a souligné la nécessité d'un processus électoral pacifique au Nigeria, en disant "Le Nigeria n’est pas seulement un membre important de la Cedeao, mais aussi la plus grande économie et la nation la plus peuplée d'Afrique".

Il a appelé au calme pour permettre aux "Nigérians de voter dans la paix et de s’assurer que leurs voix comptent», tout en exhortant les partis politiques et leurs candidats à respecter l’accord  de paix qu'ils ont signé.

"Nous ne prévoyons pas de violences post-électorales", a souligné le président de la Cedeao, ajoutant que la Communauté, qui a déjà des  observateurs à long terme sur le terrain, "continuera de surveiller la situation et de soutenir le Nigeria" pour s’assurer que le processus électoral soit libre, équitable, crédible et transparent".

Il a exprimé l'espoir que le Nigeria fasse bien les choses, de sorte que quatre autres Etats membres de la Cedeao qui organisent des élections cette année puissent s’inspirer de la réussite.

Près de 70 millions d'électeurs inscrits au Nigeria se rendent aux urnes le 28 mars et le 11 avril pour élire un président, des législateurs nationaux, des gouverneurs et des membres des Assemblées des Etats, dans le cadre des  cinquièmes élections générales depuis le retour du pays à la démocratie en 1999, après un règne militaire prolongé.

-0- PANA SEG/AKA/BEH/SOC    25 mars 2015

25 mars 2015 14:38:57




xhtml CSS