Le président centrafricain réaffirme sa détermination à oeuvrer pour la paix dans son pays

New York, Etats-unis (PANA) - Le Président de La République centrafricaine (Rca), Faustin Archange Touadéra, a réaffirmé ce vendredi à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, sa détermination et celle de son gouvernement à œuvrer pour le succès des efforts de paix entrepris, avant de souligner les capacités limitées de son pays sur le plan économique face aux immenses défis de reconstruction post-conflit.

En plus de la réponse faible de l'Etat face à la violence des groupes armés, M. Touadéra a exprimé ses regrets face à l'incapacité de son gouvernement et l'insuffisance de l'effectif de la Mission multi-dimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Rca, plus connue sous son acronyme français, Minusca, qui a du mal à assurer une protection totale pour les populations civiles.

"La hausse des menaces et l'insécurité en raison de la violence imposée par les groupes armés exigent que des mesures idoines soient prises pour réduire les risques d'une crise généralisée", a déclaré le président centrafricain aux délégations venues assister au débat général annuel de l'Assemblée générale des Nations unies.

Conscient de l'ampleur du défi dans son pays, le Président Touadéra a lancé un appel à la Communauté internationale pour le renforcement du personnel militaire de la Minusca, particulièrement au regard de l'immensité du territoire à couvrir. Il a également exhorté la Communauté internationale à prolonger le mandat opérationnel de la Minusca qui va bientôt expirer, pour aider le gouvernement centrafricain à reprendre le contrôle des régions riches en ressources naturelles.

Toujours dans son adresse, le président centrafricain a salué la mobilisation sans précédent de la solidarité internationale en faveur de son pays vers la mise en œuvre du programme de réhabilitation et de mise en œuvre de la paix en Centrafrique, au lendemain de la conférence des donateurs à Bruxelles en 2016.

"Dans le cadre du suivi de l'application de ce plan, nous avons conclu un accord qui sert de nouveau cadre pour un engagement mutuel entre la République centrafricaine et la Communauté internationale", a indiqué M. Touadéra.

Le président centrafricain, en concluant, a exprimé son espoir quant à la prise de mesures pour l'instauration d'un dialogue avec les groupes armés, indiquant par ailleurs, que d'autres efforts majeurs seront entrepris pour la  mise en œuvre du programme de désarmement, de démobilisation, et de ré-insertion, avant de solliciter des dialogues de grande envergure avec les acteurs régionaux, espérant que ces derniers vont apporter un soutien politique á la feuille de route pour la paix et la réconciliation nationale.
-0- PANA MA/BAD/BEH/SOC 22sept2017


22 september 2017 22:50:43




xhtml CSS