Le président Ould Taya s'en prend au terrorisme international

Paris- France (PANA) -- Le président mauritanien, Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya, s'en est vivement pris lundi à Paris au terrorisme international, l'accusant d'être contraire à toutes les valeurs humaines, a appris la PANA de source officielle.
"Aujourd'hui, la communauté internationale mobilise tous ses efforts et toute son énergie pour lutter contre le terrorisme qui représente un phénomène contraire à toutes les valeurs humaines et une menace pour la paix et la stabilité mondiales", a-t-il affirmé lors d'une cérémonie dédiée au Patrimoine culturel de son pays.
Le chef de l'Etat mauritanien, qui effectue depuis dimanche une visite de deux jours à Paris, a suggéré, face au terrorisme international, une réponse militaire, sécuritaire mais surtout culturelle.
"La réponse au terrorisme nécessite, en plus de l'action militaire et sécuritaire, l'établissement d'un vrai dialogue qui enracine la compréhension et la rencontre entre les civilisations et les religions pour bâtir une société humaniste et solidaire", a recommandé le président Taya.
Il a, en outre, souligné l'aspiration de l'Afrique à un environnement stable et pacifié, précisant que son gouvernement s'y implique en Mauritanie par la promotion des secteurs de la Culture et de l'Education.
"Nous sommes convaincus que la Culture demeure le meilleur rempart contre le racisme, le fanatisme et la violence, puisqu'elle est porteuse de tolérance, d'ouverture et d'acceptation de l'autre", a ajouté Maaouya Sid'Ahmed Ould Taya.
Bien qu'elles aient officiellement proclamé leur pays "République islamique", les autorités mauritaniennes tentent d'empêcher chez elles la montée du fondamentalisme religieux.
Nouakchott souligne régulièrement qu'aucun de ses ressortissants n'a jamais été impliqué dans des activités du terrorisme international.

11 avril 2005 15:28:00




xhtml CSS