Le patron de la MONUC rencontre les autorités de Bangui

Kinshasa- RD Congo (PANA) -- Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en République démocratique du Congo, Kamel Morjane, a rencontré les autorités centrafricaines pour discuter avec elles des relations de coopération entre la Mission de l'ONU au Congo (MONUC) et la Centrafrique, a indiqué mercredi le porte-parole de la MONUC, Amadou Touré.
La MONUC, note-t-on, a une base logistique à Bangui qui a connu dernièrement des troubles à la suite de la tentative de coup d'Etat contre le président centrafricain Ange-Félix Patassé.
Le porte-parole de la MONUC a évoqué également, au cours du point de presse hebdomadaire, le mini-sommet, en marge du sommet de l'OUA à Lusaka, entre les présidents Joseph Kabila de la RDC et Paul Kagamé du Rwanda.
"Pour l'ambassadeur Kamel Morjane qui a assisté à la "dernière partie" de ce tête-à-tête, fort utile pour les deux parties, cette rencontre a permis aux deux chefs d'Etat de réaffirmer leur adhésion à l'Accord de Lusaka", a indiqué M.
Touré qui, par ailleurs affirmé, que les deux chefs d'Etat ont convenu de se concerter le plus souvent possible dans le cadre du processus de paix en RDC.
Selon le porte-parole de la MONUC, tous ces entretiens, principalement les dernières rencontres entre, d'une part, les présidents Joseph Kabila et Yoweri Museveni, en Tanzanie et Kagame, à la frontière entre l'Ouganda et le Rwanda, bénéficient du soutien total des Nations Unies.
Il a fait remarquer que les rencontres entre les trois dirigeants africains offrent l'occasion d'examiner tous les dossiers et de lever tous les obstacles sur le chemin de la paix dans la sous-région des Grands lacs, principalement en RDC.
Ces rencontres marquent un point de confiance entre les parties, a-t-il souligné.
M.
Touré a, par ailleurs, annoncé que les parties belligérantes en RDC ont donné leur accord de principe pour la mise sur pied d'une commission quadripartite (Gouvernement, MONUC, RCD/Goma et FLC) pour définir les modalités pratiques de navigation sur le fleuve Congo.
Il a fait savoir que le premier bateau humanitaire de la MONUC quittera Kinshasa à la fin du mois de juillet pour Kisangani, chef-lieu de la province orientale, actuellement sous occupation rebelle.

12 juillet 2001 18:49:00




xhtml CSS