Le patron de la FAO invite les législateurs à se mobiliser en faveur de la nutrition

New York, Etats-Unis (PANA) - "L'amélioration de la nutrition exige un effort collectif. Il faut des lois bien conçues pour améliorer les systèmes alimentaires, garantir des régimes alimentaires sains et fournir des repas scolaires plus riches. Il faut aussi des budgets publics adéquats et des cadres juridiques solides pour consolider les progrès et continuer à aller de l'avant", a déclaré le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

Il s'exprimait à une réunion organisée à Rome par l'Union interparlementaire (IPU), qui regroupe des législateurs venus de plus de 170 pays.

La réunion sur le thème "Action des parlements en faveur d'une meilleure nutrition", a permis d'échanger des vues sur les principaux défis et possibilités dans ce domaine, avant la Deuxième Conférence internationale sur la nutrition qui se tient cette semaine à Rome (19-21 novembre).

Plus de 90 ministres et des centaines de fonctionnaires gouvernementaux participeront à la CIN2, qui est organisée conjointement par la FAO et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les pays devraient adopter la Déclaration de Rome sur la nutrition ainsi qu'un Cadre d'action contenant des recommandations pour les politiques et les programmes relatifs à la nutrition mis en œuvre dans divers secteurs.

La réunion avec le Groupe international de parlementaires s'inscrit dans une initiative de la FAO visant à associer un groupe élargi de parties prenantes à la lutte contre la faim et la malnutrition. Avant la CIN2, des réunions du même type ont été organisées avec des représentants de la Société civile et du secteur privé.
-0- PANA AA/SEG/NFB/JSG/IBA 19nov2014

19 novembre 2014 10:07:57




xhtml CSS