Le parti au pouvoir au Congo rend hommage au combat de Nelson Mandela

Brazzaville, Congo (PANA)   - Le Parti congolais du travail (PCT), au pouvoir au Congo, a réagi samedi à Brazzaville, suite à la mort de l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, en reconnaissant son courage, ses convictions, sa grandeur d'esprit et tout en louant son combat politique remarquable contre l'apartheid dans son pays.  

"Lorsque l'information du décès de Madiba est tombée, nous étions terriblement bouleversés, parce que l'ANC, l'Afrique et le monde, perdent avec la mort de M. Mandela, un grand homme, un grand dirigeant, un héros et un sage qui a passé 27 ans de prison et de persécutions. Mais, ni le temps qui passait, ni le sévisses, n'ont entamé ses convictions qui lui ont permis de se battre pour la liberté, la justice et l'égalité", a souligné le Secrétaire général du PCT, Pierre Ngolo.

Pierre Ngolo, qui venait récemment de séjourner en Afrique du Sud, s'est dit très touché par la disparition de Nelson Mandela. Il adresse à cet effet à l'ANC (parti de Mandela) et à toute l'Afrique du Sud, un message de condoléances.

"Avec la mort de Nelson Mandela, l'humanité toute entière est également en deuil, parce qu'elle vient de perdre un référentiel d’intégrité, de courage et de convictions. Le Congo, son gouvernement, son peuple et son président sont profondément affligés, parce que nous venons de perdre un grand camarade de lutte pour la libération des peuples d'Afrique", a déclaré, de son côté, le ministre d'Etat, directeur de Cabinet du président de la République, Firmin Ayessa, après avoir signé, au nom du président Denis Sassou Nguesso, le livre de condoléances ouvert à l’ambassade d'Afrique du Sud à Brazzaville, suite à cette disparition de Nelson Mandela.

Il a, par ailleurs, rassuré l'ambassadeur sud-africain du soutien du peuple, du gouvernement et du président congolais auprès du peuple d'Afrique du Sud tout au long de cette période de deuil. Un deuil national allant jusqu'à la date des obsèques de Mandela a été décrété vendredi par le gouvernement qui devra annoncer les différentes manifestations de soutien qui seront organisées en hommage à Madiba.

Leader de la lutte des Noirs contre le régime raciste blanc, Nelson Mandela est mort à l'âge de 95 ans, dans sa maison de Johannesburg après avoir été hospitalisé plusieurs mois au cours de cette année, pour une infection pulmonaire récurrente.

Son combat contre le régime ségrégationniste de l'Apartheid en Afrique du Sud aura marqué plusieurs générations. Lauréat du prix Nobel de la paix 1993 après sa libération en 1990, Nelson Mandela est devenu en 1994, le premier président noir d'Afrique du Sud, après 27 ans de prison. Il aura marqué l’histoire de l'humanité au XXème siècle, selon plusieurs témoignages

-0- PANA MB/TBM/IBA  08dec2013

08 décembre 2013 14:30:01




xhtml CSS