Le parlement interpelle l'exécutif sur l'affaire Etireno

Cotonou- Bénin (PANA) -- L'Assemblée nationale du Bénin s'apprête à envoyer au gouvernement une lettre d'interpellation sur l'affaire du navire "Etireno" battant pavillon nigérian, soupçonné en mi-avril, d'avoir convoyé des enfants-esclaves, a-t- on appris ce mercredi au siège du parlement à Porto-Novo (30Km de Cotonou).
Le parlement béninois interpelle le gouvernement sur le sort des 253 passagers du navire "Etireno" refoulé du Gabon et du Cameroun.
A son départ de Cotonou, le bateau avait à son bord 400 passagers dont 250 enfants.
Le 17 avril dernier, le navire est revenu au Bénin avec 147 personnes à bord dont une dizaine d'enfants seulement, indique-t-on.
Les députés voudraient notamment que le gouvernement leur fournisse plus de renseignements sur les dispositions prises par les différents ministères concernés pour la manifestation de la vérité sur "cette traite de personnes".
Le parlement béninois envisage la mise sur pied d'une commission d'enquête parlementaire qui sera amenée à définir la forme, le principe et les conditions d'une demande de surveillance internationale des eaux territoriales du Bénin par les Nations Unies, indique-t-on.

02 mai 2001 09:47:00




xhtml CSS