Le panel de l'ONU se félicite de la proclamation des résultats du référendum au Sud Soudan

New York, Etats-Unis (PANA) - Le panel de l'ONU sur le référendum au Sud Soudan s'est félicité de la proclamation des résultats officiels qui ont montré qu'une écrasante majorité des citoyens du Sud ont choisi la sécession.

Le panel a cependant averti que "les deux parties (le nord et le sud) doivent désormais construire de nouvelles relations de nature à encourager l'unité et la compréhension".

"Le panel invite les parties à se baser sur la relation constructive qu'elles ont mise en place pour parvenir rapidement à un accord durable sur les dispositions post-référendaires, afin que les populations du Nord et du Sud Soudan puissent vivre ensemble côte à côte dans la coopération, la sécurité et la dignité", a-t-il déclaré dans un communiqué rendu public mardi à New York.

Il a également invité les deux parties à trouver une solution "dès que possible" à la question d'Abyei, la région à cheval sur le Nord et le Sud Soudan, qui aurait dû voter au cours d'un référendum séparé, mais simultané sur la partie qu'elle souhaitait rejoindre.

Mais, une commission du référendum n'a pas encore été installée et il n'y a toujours pas d'accord sur les conditions de participation à ce vote.

Le panel a également noté les récents affrontements meurtriers à Abyei dont il a déclaré "qu'ils n'ont fait que compliquer la situation" et a insisté sur le fait qu'il était important de continuer à protéger les civils soudanais, qu'ils soient du Nord ou du Sud.

``Le panel est convaincu que les résultats du référendum reflètent la volonté librement exprimée du peuple du Sud Soudan et que le processus dans son ensemble a été libre, juste et crédible", a-t-il souligné.

Il a également préconisé "un environnement approprié et des conditions de sécurité pour le libre exercice du droit à l'autodétermination, le degré élevé de transparence et la participation des organisations de la société civile".

Il a poursuivi que le "ton de la couverture médiatique et des déclarations publiques des hauts responsables du gouvernement s'est amélioré alors que le vote approchait".

"Malgré l'incertitude politique et certains incidents durant la période du référendum, et parfois les efforts inadéquats pour informer les électeurs sur leurs droits et options, le Panel a conclu que les électeurs ont été en mesure d'exprimer librement leur volonté", a ajouté le communiqué.

Le Panel a également félicité la Commission du Référendum du Sud-Soudan pour avoir "surmonté les nombreux obstacles" à l'organisation du vote, la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS), la Division intégrée des Nations Unies pour l'appui aux référendums et aux élections, ainsi que les conseillers électoraux internationaux, les donateurs et les groupes d'observateurs pour leur assistance.

Il a également félicité le peuple du Soudan pour sa discipline et sa patience, qui selon lui ont assuré le déroulement pacifique et selon le calendrier établi.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a constitué ce panel dirigé par un ex-président tanzanien, Benjamin Mkapa, pour superviser ce processus référendaire d'une semaine, les deux autres membres du panel étant Antonio Monteiro, un ex-ministre des Affaires étrangères portugais et Bhojraj Pokharel, un ancien président de la Commission électorale du Népal.

Le référendum entrait dans le cadre de l'Accord de paix global de 2005, qui a mis fin à deux décennies de guerre civile entre le Nord et le Sud.

Ce conflit a fait environ deux millions de victimes et déplacé 4,5 millions de personnes, selon l'ONU.

-0- PANA AA/VAO/FJG/TBM/SOC 08fév2011

08 february 2011 17:34:22




xhtml CSS