Le ministre sénégalais de l'Education nationale craint des perturbations scolaires

Dakar, Sénégal (PANA) – Le ministre sénégalais de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a déclaré vendredi à Dakar que l’année scolaire qui débute la semaine prochaine pourrait être perturbée par la question de l’indemnité de logement que réclament les enseignants.

«La question constitue un facteur à risques pour l’année scolaire. C’est un problème qui n’est pas facile à résoudre. Nous devons nous inscrire dans la durée en réfléchissant sur la réforme de l’administration, des systèmes de rémunérations pour corriger les imperfections», a-t-il déclaré.

M. Thiam a toutefois souligné la volonté du gouvernement d’apaiser le climat social scolaire et de satisfaire les revendications des syndicats d’enseignants.

«Nous sommes toujours ouverts à la discussion et au dialogue avec les syndicats d’enseignants», a-t-il dit.

Afin de prévenir les perturbations scolaires, le gouvernement, les syndicats d’enseignants et le Haut conseil du dialogue social (HCDS) se sont réunis en séminaire, du 24 au 27 septembre, pour aplanir leurs divergences.

«Nous avons discuté dans la sérénité et nous avons tous manifesté la volonté d’assurer une bonne année scolaire», a affirmé le ministre de l’Education nationale.  

Lors du dernier conseil des ministres qui s’est tenu mercredi dernier, le Président Macky Sall a souligné l’«importance primordiale» qu’il accorde à l’éducation, à la formation, à la recherche et à l’innovation.

Il a demandé au gouvernement «d’assurer, sur l’ensemble du territoire national, le bon déroulement de la rentrée scolaire et universitaire 2017- 2018 en veillant à l’amélioration continue du cadre de vie des écoles et universités, de même qu’à l’adaptation progressive des dispositifs d’enseignement aux outils numériques modernes».
-0- PANA AAS/AAS/SOC 29sept2017

29 septembre 2017 17:09:07




xhtml CSS