Le ministre algérien des Affaires étrangères a loué le rôle de son pays dans la formation des cadres africains

Alger, Algérie (PANA) - Le ministre algérien des Affaires étrangères et la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a loué vendredi le rôle joué par l'Algérie dans la formation de nombreuses femmes cadres et d'éminentes personnalités africaines, affirmant que plus de 50.000 cadres africains ont reçu leur formation dans le pays, après l'indépendance.

Le chef de la diplomatie algérienne, qui s'exprimait lors d'une cérémonie organisée à l'occasion de la célébration de la Journée de la femme africaine, a souligné que les réalisations accomplies par l'Algérie dans différents domaines ''ont permis de partager cette richesse scientifique et culturelle avec plusieurs pays frères et amis du continent africain''.

De son côté, le ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem, a souligné l'importance de cette journée, célébrée depuis 1999, rappelant que l'Union africaine avait institué cette journée historique pour rendre hommage au rôle de la femme africaine qui a permis d'arrêter les stratégies visant à promouvoir la place de la femme.

Mme Meslem a loué ''les réalisations accomplies par la femme africaine en matière d'enseignement supérieur et de formation dans le cadre de la coopération sud-sud, à laquelle, l'Algérie reste engagée grâce à ses ressources humaines et matérielles''.
-0- PANA AD/IN/JSG/SOC 01août2015

01 août 2015 12:19:44




xhtml CSS