Le gouverneur du Darfour-centre tente de désamorcer la tension entre tribus dans la province

Khartoum, Soudan (PANA) - Le gouvernement du Darfour-Centre a ordonné la dispersion de tout rassemblement tribal dans la localité d'Abu Dukhin, où des violences entre bergers arabes appartenant aux tribus Salamat et Missairiya ont fait la semaine dernière au moins 30 morts, rapporte ce mardi la presse locale.

"Les organes chargés de la sécurité de la région ont reçu l'ordre de punir sévèrement l'une ou l'autre partie qui cherche à encourager la sédition ou tente d'agresser le Quartier général d'une localité", a prévenu le gouvernement de l'Etat, frontalier avec le Soudan du Sud.

Par ailleurs, la Mission des Nations unies au Darfour (MINUAD) assure avoir facilité le voyage du gouverneur dans la région pour tenter d'apaiser la tension entre les deux tribus rivales.

Dans un communiqué, la MINUAD indique que suite aux affrontements mortels entre les Salamat et les Missairiya, la délégation du gouverneur, accompagnée par une équipe de responsables de la MINUAD, s'est rendue dimanche à Um Dukhun pour jouer un rôle de médiateur entre les deux tribus.

On ne connaît pas encore l'élément déclencheur des derniers combats entre les deux tribus, bien que les conflits dans la région soient généralement liés au pâturage et à la terre.

-0- PANA MO/SEG/NFB/TBM/IBA 19nov2013

19 novembre 2013 13:50:29




xhtml CSS