Le discours de Mills à la nation et l'arrestation de deux barons de la drogue à la une de la presse ghanéenne

Accra, Ghana (PANA) - Le discours à la nation du président John Evans Atta-Mills, jeudi, devant le Parlement et l'annonce de l'arrestation de deux barons de la drogue font partie des sujets ayant dominé la presse ghanéenne, qui se sont également intéressés aux préparatifs des élections présidentielle et législatives de décembre 2012.

"Les choses évoluent dans le bon sens", titre le journal "Ghanain Times", après le discours du président devant le Parlement qui décrit le pays comme "stable et en bonne santé".

"L'économie est porteuse de promesses et nous faisons des progrès substantiels en termes de développement, bien qu'il reste encore beaucoup à faire", a-t-il reconnu.

Le journal estime que dans son discours intitulé "Un meilleur Ghana reste à construire", le président Mills a rassuré les Ghanéens qu'il n'y avait pas lieu de s'alarmer, parce que l'économie est en bonne forme.

"Durant ces trois dernières années, beaucoup de choses ont été réalisées conformément à l'"Agenda pour un meilleur Ghana".

Selon le président, bien que le pays soit confronté à des contraintes internes et externes, "nous devons être optimistes pour l'avenir du Ghana".

Le journal "Graphic" relève la "volonté" du président de lutter contre la corruption dans tous les secteurs de la société, même face aux tentatives de bloquer ses efforts par des moyens techniques et légaux.

Il a souligné que le gouvernement faisait des efforts pour s'attaquer aux affaires touchant à la corruption et au trafic de drogue.

"L'économie est en expansion avec une croissance record de 14% et une inflation à un chiffre", note le journal "Graphic".

Le quotidien indique que, selon le président Mills, l'économie est prospère avec une croissance record d 14% et une inflation à 8,55 pour cent, le taux le plus faible en 42 ans. A la fin de septembre 2011, le déficit budgétaire représentait  2% du Produit intérieur brut (PIB), contre 14,5%  en 2008.

"A l'exception du déficit budgétaire qui est supérieur aux prévisions, nous avons réussi à atteindre les projections macroéconomiques contenues dans le Programme "Pour un Meilleur Ghana" , slogan lancé en 2008 par le parti au pouvoir le Congrès national démocratique.

"Carton rouge pour Mills" titre, pour sa part, le quotidien d'opposition "Daily Guide" qui raconte que le Parlement a été transformé jeudi en terrain de football, quand les députés d'opposition ont brandi des cartons rouges pour dire au président Mills qu'il  quittera le pouvoir après les prochaines élections.

A propos de ces élections, "Graphic" titre: "La CE prépare les élections de 2012", en  rapportant les propos du président de la Commission électorale (CE), Dr Kwadwo Afari-Gyan, qui assure que la distribution de l'équipement pour les élections de 2012 se déroulait normalement grâce au déblocage des fonds à temps opportun.

Il a également annoncé que la CE procèdera à un enregistrement biométrique pour les électeurs, y compris les prisonniers, dans toutes les régions et districts du 24 mars au 5 mai 2012.

Mais les autorités ont été contrariées par les rumeurs selon lesquelles, les scanners utilisés pour l'enregistrement biométrique des électeurs pouvaient causer le cancer ou un dysfonctionnement érectile.

"Peur des scanners biométriques - la CE dissipe les rumeurs" titre "Graphic", qui précise que la Commission nationale pour l'éducation civique (NCCE) et la Commission électorale (CE) affirment que les scanners qui seront utilisés pour l'enregistrement biométrique seront similaires à ceux utilisés dans les différents aéroports internationaux, tels  l'aéroport international Kotoka d'Accra, l'aéroport John F. Kennedy de New York et Schipol Airport à Amsterdam.

Les agences de sécurité ont annoncé ces deux dernières semaines l'arrestation de deux barons de la drogue, Robert Yaw Danquah et Christian Asem Darkey, le premier impliqué dans l'exportation de cocaïne vers la Gambie en 2010, le second accusé d'avoir importé 77 paquets de cocaïne au Ghana en 2006.

Le journal "Graphic", qui s'en réjouit sous le titre "Un baron de la drogue arrêté" à Accra, souligne que Danquah, avec la complicité de trois étrangers, a importé plus de deux tonnes de cocaïne (estimées à plus de 400 millions de dollars) de Colombie pour le réexporter en Gambie en 2010.

Les agents de sécurité ont agi de concert avec les autorités du Bureau de contrôle des stupéfiants (NACOB) pour arrêter Danquah, 54  ans, à sa résidence d'Accra le 6 février. Il sera extradé vers la Gambie pour son procès.

"Le baron de la cocaïne vivait près de la Police", s'exclame "Ghanaian Times" au sujet de l'arrestation de Darkey, le premier suspect dans le scandale de la cocaïne, dont le procès a débuté à Accra et qui vivait très près d'un commissariat de Police de Tema, à 25 km à l'est d'Accra, alors qu'il était recherché par la Police depuis avril 2006.

"Sa présence était connue de ses voisins seulement  au début de ce mois, quelques jours avant son arrestation, alors qu'il vivait avec sa femme et ses enfants" , raconte le journal "Times", qui rapporte les propos d'un de ses voisins selon lequel "il a organisé plusieurs fêtes à  Noël".

Ce dernier aurait orchestré l'importation de 77 paquets de cocaïne dont 76 paquets, débarqués sur une plage d'Accra en avril 2006, n'ont jamais été retrouvés.
-0- PANA MA/NFB/SSB/IBA 19fev2012

19 février 2012 09:48:13




xhtml CSS