Le directeur exécutif du PAM à Dakar

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), James Morris, a entamé lundi par Dakar, au Sénégal, une visite officielle de six jours en Afrique, indique un communiqué.
Pendant son séjour, M.
Morris s'informera sur les opérations du PAM en Afrique de l'Ouest, la crise centrée autour du Liberia et la mobilisation massive des ressources pour la Côte d'Ivoire.
Le directeur exécutif sera aussi informé de la dégradation de la sécurité alimentaire dans le Sahel et du manque cruel de fonds du PAM pour ses opérations dans la région.
M.
Morris, qui passera trois jours à Dakar -son premier séjour officiel dans l'Ouest du continent-, sera reçu par le chef de l'Etat sénégalais, Me Abdoulaye Wade, et rencontrera d'autres membres du gouvernement parmi lesquels le Premier ministre Idrissa Seck et le ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio.
Il aura des entretiens avec les représentants des agences des Nations unies et les directeurs d'ONG internationales dans la région avant de tenir une conférence de presse pour les médias nationaux et internationaux.
Depuis sa nomination en 2002, au poste de directeur exécutif du PAM, M.
Morris dirige la plus grande organisation mondiale d'aide alimentaire qui en 2002 a nourri 77 millions de personnes pour un montant total d'un milliard 73 millions de dollars américains.
La visite ouest-africaine de M.
Morris "fait partie de la stratégie à long terme du directeur exécutif qui consiste à s'impliquer personnellement dans la supervision des opérations du PAM dans le monde", indique le communiqué.
Au cours de la réunion du Conseil de sécurité qui a eu lieu en avril dernier, M.
Morris a insisté sur le fait qu'il ne faut pas que l'attention portée sur la crise en Irak le soit au détriment de celles qui sévissent dans d'autres régions, en particulier en Afrique, où presque 40 millions de personnes sont encore plus menacées.
"Je ne peux pas m'empêcher de penser que nous avons deux poids, deux mesures.
Comment se fait-il que nous acceptions par habitude un niveau de souffrance et de désespoir en Afrique que nous n'accepterions jamais dans n'importe quelle autre partie du monde ? Nous ne pouvons pas laisser cela continuer", a dit le directeur exécutif au cours de cette session du Conseil de sécurité.
"L'échelle de la souffrance est sans précédent, le Programme alimentaire mondial doit financer environ 1,8 milliard de dollars américain cette année juste pour satisfaire les besoins alimentaires d'urgence en Afrique.
Ce qui est égal à toutes les ressources que nous avons été capables de rassembler pour nos projets à travers le monde entier.
Aussi nous reste-t-il à trouver 1 milliard de dollars", a-t-il ajouté.
Le directeur exécutif du PAM quittera Dakar mercredi soir à destination de Yaoundé, au Cameroun.

06 mai 2003 12:16:00




xhtml CSS