Le directeur exécutif d'ONUSIDA attendu à Nouakchott pour une visite de travail

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Le directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, est attendu à Nouakchott ce mercredi soir pour une visite d’une journée en Mauritanie, a appris la PANA auprès de l’institution onusienne.

Michel Sidibé devra discuter avec le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, actuellement président en exercice de l’Union africaine (UA), de la poursuite de la mise en œuvre de la décision de l’Union africaine (UA) en faveur de l'implantation en Afrique d’unités industrielles de production de médicaments, dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA.

Cette décision, qui s'inscrit dans la stratégie commune des Etats membres de l'UA, visant à «construire l’avenir de la santé en Afrique », devra permettre au continent de diminuer le coût très onéreux des Antirétroiraux (ARV) produits à l'extérieur et de régler la question de  la dépendance de l'Afrique vis-à-vis de l'extérieur dans ce domaine.

L'entretien du directeur exécutif d'ONUSIDA avec le chef de l'Etat mauritanien se tient en prélude à la réunion,  la semaine prochaine à Abuja (Nigeria), des  ministres africains des Finances  pour débattre du financement de cette stratégie.

En effet, dans le cadre de la mise en oeuvre de  la décision de l'Unon africaine, l'accent avait été mis sur la nécessité pour les pays africains de mettre la main à la poche pour assurer le financement des projets relatifs à la réponse au VIH/SIDA.

A Nouakchott,  Michel Sidibe plaidera également pour une augmentation de ces fonds domestiques dont les ressources pourraient provenir de « financements innovants », telles les taxes sur le tabac, l’alcool, les billets d’avion, la téléphonie mobile, etc, notamment en Mauritanie où 84% des fonds consacrés à la réponse au VIH/SIDA proviennent de l’extérieur (Fonds mondial et PEPFA), à l'instar d'autres pays du continent.

La Mauritanie étant par ailleurs membre de l’Union du Maghreb arabe (UMA) et du Groupe des pays du Sahel (G5), la visite du directeur exécutif d’ONUSIDA à Nouakchott est également significative pour un plaidoyer de l'institution onusienne en faveur de l’intensification des efforts de lutte contre le VIH/SIDA dans le monde arabe qui, malgré un faible taux de prévalence, connaît une progression inquiétante de la maladie.

De nationalité malienne, le Dr Michel Sidibé, 62 ans,  occupe le poste de directeur exécutif d’ONUSIDA depuis décembre 2008.
-0-PANA SAS/SSB/UBA  19mars2014
  

19 mars 2014 14:49:48




xhtml CSS