Le décret 101 si controversé déjà abrogé, selon le Nigeria

Lagos- Nigeria (PANA) -- Le Nigeria a rejeté la menace brandie par l'instance dirigeante du football mondial, la FIFA, affirmant que le décret 101, qui permettait au gouvernement de se mêler de la gestion du football national, a déjà été abrogé.
Bala Ka'oje, président de la Commission nationale des Sports, a affirmé lundi, à Abuja, que ce décret n'existait plus que dans l'imagination de ceux qui n'avaient pas encore connaissance de son abrogation.
Il a, cependant, expliqué que le Parlement nigérian devait prendre un nouveau décret pour remplacer l'ancien.
M.
Ka'oje a encore relevé que la Commission, qui exerce sa tutelle sur le sport national, avait demandé à la Fédération nigériane de football (NFA) d'appliquer les textes de la FIFA, qui protègent les fédérations nationales de toute ingérence indue des gouvernements, en attendant l'approbation de la nouvelle loi par le Parlement.
La semaine dernière, la FIFA avait constaté que, malgré l'engagement auquel il a souscrit le 01 mars 2007, le Nigeria n'avait jusqu'ici pris aucune mesure en vue de l'abrogation du Décret 101.
En conséquence, la FIFA avait demandé à la NFA d'intervenir auprès du gouvernement afin de l'amener à fixer une "date- butoir" pour l'abrogation du décret, s'il ne voulait pas s'exposer à une suspension de la part du Comité exécutif de la FIFA, qui doit se réunir le 22 mars.

06 mars 2007 15:50:00




xhtml CSS