Le corridor Dakar-Djibouti traversera 10 pays africains

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – L’autoroute transafricaine reliant Dakar (Sénégal) à Djibouti (Djibouti), d’une longueur de 8.715 km, traversera 10 pays d’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est, indique un document obtenu mercredi à Addis-Abeba par la PANA avant d’être soumis au 18ème Sommet de l’Union africaine (UA) prévu du 28 au 30 janvier dans la capitale éthiopienne.

Selon le document, l’autoroute, qui va combiner l’axe de Dakar à N’Djamena et l’axe de Djibouti à N’Djamena, passera par le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Nigeria, le Cameroun, le Tchad, le Soudan et l’Ethiopie.

Une étude de préfaisabilité du projet finalisée en décembre dernier a souligné les aspects socio-économiques et environnementaux du projet, tout en insistant la nécessité d’établir la viabilité de la route et du rail dans la construction du corridor.

La transafricaine Dakar-Djibouti devrait, indiquent ses promoteurs, permettre de soutenir le développement du transport terrestre en Afrique, d’assurer la libre circulation des personnes et des biens, d’améliorer les importations et les exportations des pays enclavés, de renforcer le commerce intra-africain et de favoriser une plus grande complémentarité entre la route et le rail sur le continent.

Le corridor entre le Sénégal et Djibouti fait partie de sept projets régionaux d’infrastructures entrant dans le cadre de l’Initiative présidentielle de promotion des infrastructures (IPPI) lancée par l’UA et le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (AU/NEPAD).

Un groupe de huit pays a été créé, sous la présidence du chef de l’Etat sud-africain, Jacob Zuma, pour apporter tout soutien politique nécessaire à la volonté du continent de se doter d’infrastructures transnationales.

Les pays membres de ce groupe se réuniront à Addis-Abeba,  à la veille du 18ème sommet de l’UA qui aura pour thème central le commerce intra-africain.
-0- PANA SEI/AAS/IBA   25jan2012

25 janvier 2012 15:06:00




xhtml CSS