Le comité d'orientation du NEPAD entame sa 28ème réunion à Addis-Abeba

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Les chefs d'Etat et de gouvernement membres du Comité d'orientation du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (HSGOC, en anglais), ont entamé samedi leur 28ème réunion à Addis-Abeba, en soulignant la nécessité pour tous les pays africains de consolider les modestes acquis du continent dans les domaines de l'agriculture et du développement des infrastructures.

"Nous devons consolider nos acquis afin de faire progresser l'ensemble des objectifs de développement de l'Afrique", a déclaré le président du Bénin, Boni Yayi, actuel président en exercice de l'Union africaine, à l'ouverture de la réunion dans le Centre de conférence nouvellement ouvert de l'UA.

"La question du développement de l'Afrique est au centre de nos préoccupations en tant que dirigeants africains", a-t-il indiqué, en soulignant que le financement des projets et programmes continentaux restait un sujet de forte préoccupation pour tous les acteurs du développement social et économique en Afrique.

"Notre responsabilité est de renforcer les capacités du secrétariat du NEPAD et ses relations avec les agences de nos pays partenaires", a dit le président Yayi, en invitant chaque Etat membre de l'UA à s'assurer que son secteur agricole devienne le moteur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population et de la création d'emplois à travers le continent.

Il a également exprimé sa gratitude au président sud-africain, Jacob Zuma, pour ses efforts à la tête du comité de haut niveau sur l'Initiative présidentielle pour la promotion des infrastructures (PICI).

Le PICI comprend les chefs d'Etat de l'Algérie, du Bénin, de la République du Congo, de l'Egypte, du Nigeria, du Rwanda, du Sénégal et de l'Afrique du Sud.

Pour sa part, le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Dessalegn, a invité les Etats membres de l'UA à réduire la dépendance de l'aide extérieure pour la mise en oeuvre des projets de développement des infrastructures.

M. Hailemariam a qualifié son prédécesseur, feu Meles Zenawi, qui présidait le Comité d'orientation des Chefs d'Etat et de gouvernement (HSGOC), de "symbole du panafricanisme" dont l'héritage se voit sur le terrain en Ethiopie.

Il a indiquéque M. Meles considérait le NEPAD comme un modèle de changement de la gestion des relations de l'Afrique avec la communauté internationale.

M. Hailemariam a demandé au comité de continuer à soutenir et à orienter la mise en oeuvre du Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA) et le Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA).

Les membres du HSGOC sont l'Algérie, le Bénin, le Cameroun, la RD Congo, la République du Congo, l'Egypte, l'Ethiopie, le Gabon, le Lesotho, la Libye, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Namibie, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal, l'Afrique du Sud, le Soudan, la Tunisie et la présidente de la Commission de l'UA.

Après l'ouverture officielle, la réunion s'est poursuivie à huis-clos.
-0- PANA AR/SEG/FJG/JSG/SOC 26jan2013

26 janvier 2013 12:32:59




xhtml CSS