Le chef de la diplomatie sénégalaise chez le colonel Kadhafi

Tripoli- Libye (PANA) -- Le colonel Mouammar Kadhafi a reçu lundi à Tripoli, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio, qui lui a fait un exposé sur les résulats d'une mission qu'il vient d'effectuer au Soudan en qualité d'envoyé spécial du président Abdoulaye Wade dans le cadre de l'initiative du Comité africain des sages pour le règlement de la crise du Darfour.
Au cours de l'audience qui s'est déroulée en présence du secrétaire adjoint du comité populaire général (vice-ministre) libyen des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Said Hafyana, M.
Gadio a, en particulier, informé le leader libyen des efforts devant être déployés par toutes les parties pour mettre fin à la crise du Darfour et éviter les graves conséquences qui pourraient naître d'une implication de la communauté internationale dans ce problème.
Sur sa route pour Khartoum, le chef de la diplomatie sénégalaise avait effectué, dans la nuit de mercredi au jeudi derniers, une escale en Libye où il avait remis au colonel Kadhafi un message du président sénégalais Abdoulaye Wade relatif aux développements de la situation au Darfour.
Dans son message, le chef d'Etat sénégalais demandait notamment "conseils et soutien" du guide de la révolution libyenne "pour la réussite des efforts africains visant à faire sortir le dossier du Darfour de l'impasse et à parvenir à une solution à cette crise".
On rappelle que le gouvernement de Khartoum refuse toujours la résolution 1706 du Conseil de sécurité des l'ONU pour le remplacement de la mission de paix de l'Union africaine au Soudan par une mission des casques bleus.
Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, qui s'était réuni au niveau des chefs d'Etat en marge de l'Assemblée générale des Nations unies avait décidé de reconduire le mandat de la force de paix africaine au Soudan jusqu'au 31 décembre 2006.
Il avait également demandé au Comité africain des sages de déployer des efforts auprès du président Omar Hassan El-Bachir en vue de le convaincre d'accepter le déploiement d'une force onusienne dans la province agitée du Darfour.

16 octobre 2006 21:16:00




xhtml CSS