Le capital de la BADEA passe à 4,2 milliards de dollars américains

Dakar, Sénégal (PANA) - Le capital de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) qui se chiffrait à 2,8 milliards de dollars américains en 2009 a été porté à 4,2 milliards de dollars, à l'issue de la 38ème réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la banque, tenue dans le cadre des assemblées annuelles des institutions financières arabes qui se sont déroulées les 02 et 03 avril à Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, indique un communiqué de la BADEA transmis lundi à la PANA.

L'augmentation du capital de l'institution de développement de 1,4 milliard de dollars est l'une des résolutions-phare prises par le Conseil des gouverneurs.

D'autres résolutions concernent l’approbation du bilan de la Banque et des comptes des recettes et dépenses pour l’exercice clos au 31 décembre 2012; l’approbation du Rapport annuel du conseil d’administration sur les activités de la Banque au titre de l’année 2012;
l’affectation du revenu net au titre de l’année 2012 qui a atteint 177,06 millions de dollars aux réserves; la désignation du Commissaire aux comptes de la BADEA pour l’année 2013.

Le Gouverneur de la Banque des Etats des Emirats Arabes Unis a été par ailleurs désigné comme président de la 39ème session du Conseil des gouverneurs de la BADEA et le Gouverneur de la Banque du Royaume des Bahreïn, comme vice-président.

Au terme de cette réunion, le Conseil des gouverneurs a exprimé sa gratitude et sa profonde reconnaissance à Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane, président des Emirats Arabes Unis et au peuple et gouvernement des Emirats Arabes Unis pour l’accueil chaleureux qui a été  réservé aux participants à la 38ème session, selon le communiqué.

Le Conseil a également félicité le président et les membres du conseil d’administration de la BADEA, ainsi que la Direction exécutive de la Banque et à sa tête le directeur général pour les efforts déployés pour atteindre les objectifs assignés à l'institution financière et renforcer la coopération arabo-africaine.

Il est à signaler que les institutions financières arabes regroupent outre la BADEA, le Fonds arabe pour le développement économique et social, la Compagnie arabe pour la garantie des investissements et des crédits à l’exportation, le Fonds monétaire arabe et l’Autorité arabe de l’investissement et du développement agricoles.
-0- PANA TBM/TBM/IBA  08Avr2013

08 avril 2013 13:38:43




xhtml CSS