Le bureau du chef de l'ONUCI attaqué par les forces spéciales de Laurent Gbagbo

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Depuis jeudi après-midi, les forces spéciales du président sortant Laurent Gbagbo n’ont pas arrêté de tirer directement sur le siège de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), indique un communiqué de la mission onusienne.

Selon le communiqué, le bureau du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d’Ivoire, Young-Jin Choi, a reçu plusieurs impacts de balles, alors qu’une balle a transpercé le plafond de la salle de rédaction de la radio ONUCI FM.

L’ONUCI a condamné énergiquement ces attaques contre son personnel, ses locaux et ses patrouilles qui sont autant de crimes de guerre.

"Les auteurs de tels actes ne resteront pas impunis", a averti l'ONUCI qui a
réitéré sa "volonté inébranlable de mettre en œuvre son mandat au bénéfice du peuple ivoirien, quelles que soient les manœuvres d’intimidation et les obstructions que l’on tente de dresser sur la route de la paix".

Depuis l'offensive militaire des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) jeudi à Abidjan, la mission onusienne, accusée de les soutenir par le camp Gbagbo, a subi quatre attaques en 24 heures des forces spéciales du président sortant.

Trois Casques bleus ont été blessés dont deux grièvement au cours de cette attaque, qui a eu lieu dans les environs du Plateau.

Un hélicoptère de l’ONUCI a aussi été la cible d’un tireur, alors qu’il amorçait son atterrissage.
-0- PANA BAL/JSG/IBA 02avr2011

02 avril 2011 08:40:27




xhtml CSS