Le bilan de la double attaque à l’est du Burkina Faso passe à huit morts

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Huit membres des forces de défense et de sécurité du Burkina Faso ont été tués mardi dans une attaque contre un poste de gendarmerie à Pama, à l’est du pays, et dans une embuscade contre une équipe de gendarmes qui venait en renfort, a appris la PANA, de source sécuritaire.

« Huit membres des forces de défense et de sécurité burkinabè ont trouvé la mort ce mardi dans l’est du Burkina.  Le véhicule des renforts composés de gendarmes et militaires est tombé dans une embuscade. Le bilan fait état de huit morts dans les rangs des forces burkinabè », a déclaré un élu local joint au téléphone.

La même source précise que c’est le véhicule de tête qui a sauté sur un engin explosif improvisé placé sur la voie bitumée.

"Le poste de gendarmerie a fait l’objet d’une attaque dans la nuit de lundi à mardi; une équipe venue en renfort a sauté sur une mine, faisant six morts", avait déclaré dans la journée, une source sécuritaire qui ne s’est pas prononcée sur le bilan de l’attaque.

Le bâtiment a été incendié et tout le matériel est parti en fumée, a relaté une autre source.

Le Burkina Faso est régulièrement la cible d’attaques terroristes depuis 2015, notamment dans le Nord, le Centre et l’Est, obligeant l’armée à intensifier les patrouilles dans lesdites zones.

Un policier a été abattu dans la nuit de mercredi à jeudi par des assaillants qui ont attaqué le poste de police de Sollé, localité située dans le nord du Burkina Faso, rappelle-t-on.
-0- PANA NDT/BEH/SOC 28août2018

28 août 2018 16:42:38




xhtml CSS