Le Soudan se méfie de l'appui en hélicoptères à la MUAS

Addis Abéba- Ethiopie (PANA) -- Les autorités de Khartoum ont exprimé un certain malaise à propos d'un éventuel appui en hélicoptères aux attaques des forces de maintien de la paix dans la région troublée du Darfour située à l'ouest du pays, malgré leur consentement à cette proposition de l'Organisation des Nations unies (ONU), a indiqué la Commission de l'Union africaine (UA) dans un communiqué publié mercredi à Addis.
Des consultations techniques de haut niveau tenues lundi dans lesquelles ont participé l'UA, l'ONU et le gouvernement soudanais, ont débouché sur la finalisation d'un accord portant sur la mise à la disposition de l'opération africaine de maintien de la paix au Soudan d'un appui en hélicoptères d'attaque.
Mais au terme des discussions, la délégation soudanaise a demandé la poursuite de la concertation sur un volet de l'appui.
Après un briefing avec le commissaire chargé de la Paix et de la Sécurité, M.
Said Djinnit, le CPS de l'UA a indiqué qu'il restait à s'entendre sur le volet de l'Appui technique en hélicoptères.
"Le Conseil espère une réponse positive et urgente de la part du gouvernement soudanais, afin de permettre la mise en œuvre, dans les plus brefs délais, de cet appui et de renforcer la MUAS" (Mission de l'UA au Soudan), a par ailleurs indiqué le communiqué.

11 avril 2007 17:13:00




xhtml CSS