Le Soudan dénonce une attaque d'un groupe armé tchadien

Khartoum- Soudan (PANA) -- Le Soudan a accusé un groupe armé tchadien d'avoir attaqué le village de Faria, dans la région du Darfour, volé des armés, attaqué un véhicule appartenant à la Police locale et blessé des policiers.
"Ce groupe armé a aussi attaqué les troupes de l'Union africaine (UA) qui patrouillaient au sud du village de Kulbus", a déclaré le porte-parole de l'armée soudanaise, Al-Abbass Abdul Rahman Khalifa.
Dans un communiqué publié mardi, M.
Khalifa a affirmé que les Forces armées soudanaises n'étaient pas "impuissantes face à ce genre d'agressions".
"Nous resterons sur nos gardes pour veiller sur notre droit à la sécurité, la paix et la stabilité", a-t-il ajouté.
La semaine dernière, le ministère soudanais des Affaires étrangères avait déclaré à Khartoum que des appareils tchadiens avaient survolé son pays sans autorisation, accusant les troupes tchadiennes de traverser la frontière et de voler du bétail au Soudan.
Les autorités tchadiennes ont réfuté ces accusations, reprochant à leur tour le Soudan d'utiliser les déserteurs de l'armée tchadienne pour lutter contre les rebelles au Darfour.
"Nous avons la preuve que le gouvernement soudanais a armé les rebelles, mis des véhicules à leur disposition ainsi que du matériel logistique et de communication", a déclaré le président tchadien, Idriss Déby, cité par la presse soudanaise.
Les partis politiques au pouvoir dans les deux pays ont appelé le week-end dernier les dirigeants des deux pays à mettre fin aux malentendus entre eux.

30 novembre 2005 13:36:00




xhtml CSS