Le Sommet afro-arabe salue le travail de l'AMISOM

Syrte- Libye (PANA) -- En réitérant l'appel à la communauté internationale et au Conseil de sécurité des Nations unies à assumer leur rôle pour la stabilité de la Somalie déchirée par la guerre, une réunion en prélude au deuxième sommet afro-arabe qui se tiendra dimanche à Syrte (centre de Libye), a salué le travail de la force de la Mission de maintien de la paix de l'Union africaine dans ce pays de la Corne de l'Afrique (AMISOM), et souligné la nécessité de soutenir ses efforts.
Dans le "Projet de Déclaration de Syrte" qui sera officiellement adopté dimanche, les dirigeants des pays africains et arabes ont exprimé leur appréciation du rôle joué par l'AMISOM et déclaré que les efforts devraient être renforcés pour le déploiement de troupes supplémentaires de l'UA pour assurer la sécurité et la stabilité en Somalie.
La déclaration souligne l'appel à la communauté internationale, à la mobilisation de davantage de ressources à la hauteur des défis qui se posent en Somalie, afin de renforcer la planification d'une nouvelle phase de déploiement de la mission de l'UA dans ce pays.
De manière générale, la déclaration a condamné le terrorisme "sous toutes ses formes et manifestations" et déclaré que le Sommet considérait les crimes commis par les groupes terroristes "comme de graves violations des droits humains élémentaires et une menace pour la sécurité et la stabilité nationales".
En outre, le communiqué a préconisé la tenue d'une conférence internationale sous les auspices des Nations unies pour étudier et définir le crime de terrorisme et faire la différence entre le terrorisme et le droit des peuples à lutter pour résister à l'occupation et rejeter le terrorisme.
Le projet de Déclaration du Sommet a exprimé tout son soutien au fait de proscrire le paiement de rançons aux organisations terroristes, qui constitue la principale source de financement du terrorisme et le rejet sous toutes ses formes de chantage de la part des groupes terroristes.
Concernant la piraterie maritime, la Déclaration a souligné que le sommet soutenait les efforts déployés par la Commission de l'UA et la Ligue des Etats arabes pour élaborer une stratégie continentale pour la gestion de la navigation maritime et la participation d'une Force permanente africaine aux efforts de renforcement de la sécurité maritime.

09 octobre 2010 18:03:00




xhtml CSS