Le Sénégalais Abdoulaye Bathily a pour vision une Union africaine des peuples

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – Le Sénégalais Abdoulaye Bathily, candidat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à la présidence de la Commission de l’Union africaine (Cua) envisage la mise en œuvre de sa vision d’une Union africaine des peuples en cas de victoire.

Dans un communiqué transmis à la PANA, le candidat Bathily propose dans son projet, un éventail d’objectifs principaux à atteindre que sont transformer l’Union africaine des États en une Union africaine des peuples, réaffirmer le leadership de l’Ua sur la scène internationale, faciliter l’intégration régionale et continentale, optimiser les ressources collectives et bâtir une Commission de l’Ua efficace.

"Je souhaite encourager la mobilité intra-africaine des citoyens, ainsi que le commerce et les investissements intra-africains pour créer un nouveau monde africain audacieux et tourné vers l’avenir, exploitant l’énergie innovatrice de ses femmes, de ses hommes, de ses jeunes et de ses enfants", projette le Pr Bathily.

En transformant l’Union africaine des États en "une Union africaine des peuples", il espère que l’Afrique obtiendra enfin un siège permanent au Conseil de Sécurité de l’Onu.

Le Pr  Bathily, qui capitalise plus de cinquante ans d’expérience dans les domaines social, politique, culturel et universitaire, ainsi qu’un vaste réseau à travers le continent et ailleurs dans le monde, affirme qu’il s’engage à apporter à la Commission de l’Ua "une connaissance approfondie de l’ensemble du continent, une aptitude reconnue à comprendre les contextes et difficultés, ainsi qu’à une vision et une stratégie claires".

Titulaire d’un doctorat en histoire et en sciences humaines, il a exercé des fonctions politiques de haut rang, dont récemment celle de ministre délégué auprès du président sénégalais, Macky Sall. Il a également été vice-président de l’Assemblée nationale.

Sur le plan diplomatique, le Pr  Bathily a occupé le poste d’Envoyé spécial auprès du président de l’Ua. Il est actuellement le représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu pour l’Afrique centrale et le chef du Bureau régional de l’Onu pour l’Afrique centrale.

En sa qualité de médiateur et artisan de la paix, le Pr Bathily a participé à plusieurs missions de gestion de crises en Afrique, notamment au Mali, au Liberia, en Sierra Leone, en Guinée-Bissau, au Niger, à Madagascar, en Guinée et en Centrafrique.

Le 28ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Ua, prévu du 22 au 31 janvier à Addis-Abeba en Ethiopie, aura pour attraction principale l’élection du président de la Cua en remplacement de la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma qui n’est pas candidate.

Cinq candidats sont en lice. Il s’agit de la Botswanaise Pelonomi Venson Moito, de la Kényane Amina Mohammed, de l’Equato-guinéen Agapito Mba Mokuy, du Tchadien  Moussa Faki Mahamat et du Sénégalais Abdoulaye Bathily.
-0- PANA BAL/BEH/SOC 23jan2017

23 janvier 2017 20:00:47




xhtml CSS