Le Sénégal, candidat pour la production de médicaments antirétroviraux (ONUSIDA)

Dakar, Sénégal (PANA) - Le directeur Afrique de l’Ouest et du Centre de l’ONUSIDA, Mamadou Diallo a annoncé, mercredi à Dakar, que le Sénégal est candidat à la production de médicaments antirétroviraux dans la région.

Le Dr Diallo a expliqué que la production locale des antirétroviraux permettra de réduire les coûts de ces médicaments dans les pays de la zone. «En ce sens, j’ai le plaisir de vous dire que le Sénégal est l’un des candidats pour entrer dans cette compétition», a-t-il dévoilé à l’occasion de la consultation régionale de l’Afrique de l’Ouest et du Centre sur la Stratégie 2016-2021 de l’ONUSIDA.

Il estime que Dakar a déjà une bonne tradition de production pharmaceutique avec un personnel bien formé et compétent. Le directeur régional de l’ONUSIDA pense que le pays dispose également d’un système de régulation et de contrôle qualité dans le domaine, qui est conforme aux normes internationales.

Le Dr Diallo trouve que la volonté politique affichée et l’intérêt des investisseurs pour le secteur favorisent aussi les ambitions du Sénégal. «Si on a tous ces paramètres, pourquoi aller chercher à recréer un tel système ailleurs alors que tout existe au Sénégal?», s’est-il interrogé.

Selon le responsable régional de l’ONUSIDA, le Sénégal peut également profiter de sa position de pays carrefour dont les industries rayonnent sur toute la sous-région. «Nous voulons que le Sénégal prenne le leadership dans ce domaine et que le pays utilise son industrie pharmaceutique pour commencer à produire des antirétroviraux dans le cadre d’un partenariat public-privé tout en ayant à sa disposition le marché de la sous-région pour pouvoir écouler ses médicaments», a déclaré Mamadou Diallo.

-0- KARL PANA/IS/IBA 01avr2015

01 avril 2015 16:35:33




xhtml CSS