Le Secrétaire général de l'ONU se félicite des "pas positifs" vers la paix entre l'Erythrée et l'Ethiopie

New York, Etats-Unis (PANA) - L'Organisation des Nations unies a annoncé sa disposition à soutenir l'Erythrée et l'Ethiopie, suite aux récentes ouvertures en faveur de la paix entre les deux Etats voisins de la Corne de l'Afrique.

L'Ethiopie s'est annoncée ce mois-ci disposée à accepter et à mettre en œuvre l'accord frontalier de 2002 qui a mis fin à deux années d'un conflit sanglant, qui a fait des milliers de morts. Sans l'application de cet accord, les accrochages se sont poursuivis à la frontière, l'Erythrée étant toujours sur le pied de guerre.

Dans un discours prononcé cette semaine, le président érythréen, Isaias Afwerki, a annoncé l'envoi prochain d'une délégation à Addis-Abeba "pour évaluer sur place l'évolution de la situation et élaborer un plan d'action futur".

Dans un communiqué publié par son porte-parole jeudi, le Secrétaire général de l'ONU s'est félicité des "avancées positives" dans la résolution des questions en suspens relatives à la normalisation des relations entre les deux pays.

António Guterres s'est également félicité des efforts de leurs dirigeants "pour parvenir à une paix durable et à des relations de bon voisinage qui vont avoir des répercussions positives  sur toute la région de la Corne de l'Afrique".

Le Secrétaire général a souligné sa disposition à apporter "tout le soutien susceptible de contribuer à l'avancement et la consolidation" de l'engagement entre les deux pays, a ajouté le communiqué.

Des dizaines de milliers de personnes ont été tuées en deux ans d'une guerre entre l'Ethiopie et l'Erythrée, qui a commencé en 1998 à propos d'un conflit frontalier.

L'ONU a déployé une Mission de maintien de la paix dans la région, la MNUEE, dont le mandat inclut la supervision de la cessation des hostilités, l'assistance au déminage et la coordination des activités humanitaires et relatives aux droits humains.

Cette opération a été lancée en 2000 avant que le Conseil de sécurité y mette un terme au bout de huit ans, suite à des "obstructions" de l'Erythrée qui remettaient en question le mandat de la Mission.
-0- PANA MA/FJG/JSG/IBA 22juin2018

22 june 2018 11:43:31




xhtml CSS