Le Secrétaire général de l'ONU dénonce la dernière attaque contre des casques bleus en Centrafrique

New York, Etats-Unis (PANA) - Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné fermement l'attaque de dimanche dans laquelle un casque bleu tanzanien a été tué et sept autres blessés, alors qu'ils effectuaient une patrouille dans l'Ouest de la Centrafrique.

Cette attaque de rebelles armés porte à quatre le nombre de casques bleus tués dans le cadre de violences ciblées dans ce pays depuis le début de cette année, selon un communiqué publié lundi par le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric.

"Le Secrétaire général rappelle que ces attaques contre les forces de maintien de la paix des Nations Unies pourraient constituer un crime de guerre et que des sanctions peuvent être appliquées contre leurs auteurs", indique le communiqué, qui note également que M. Guterres a demandé aux autorités nationales de ne ménager aucun effort pour les traduire en Justice.

Le Secrétaire général réaffirme son "soutien sans faille" à la Mission de Stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA) dans le cadre de ses efforts pour "protéger les civils et stabiliser le pays", a ajouté le communiqué.

Le patron de l'ONU a rendu hommage à tous ces soldats de la paix qui ont fait le sacrifice ultime en Centrafrique et a présenté ses condoléances à la famille du disparu, ainsi qu'au gouvernement de la Tanzanie, en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.
-0- PANA MA/FJG/TBM/IBA 05juin2018

05 june 2018 09:26:50




xhtml CSS