Le Rwanda offre un million de dollars pour appuyer la force conjointe du G5 Sahel

Addis-Abeba, Éthiopie (PANA) - Le président de la Commission de l'Union africaine (CUA), M. Moussa Faki Mahamat, a salué le geste du Président Paul Kagame du Rwanda, par ailleurs président de l'Union africaine, pour la contribution de son pays d'un montant d'un million de dollars américains en guise de soutien à l'opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel.

“Cette contribution est une manifestation de la solidarité avec les pays du G5 Sahel dans leur combat contre le terrorisme et le crime organisé”, a déclaré M. Mahamat jeudi à Kigali, la capitale du Rwanda, lorsque le Président Kagame a fait cette annonce en marge du Sommet extraordinaire de l'UA sur le la Zone de libre-échange continentale.

Selon un communiqué publié vendredi par la CUA à Addis-Abeba, en Éthiopie, “la contribution financière sera disponible dans l'immédiat”. Le Rwanda a, en outre, promis d'offrir un appui en nature à la force du Sahel.

Cette annonce a été faite en présence du Président Mahamadou Issoufou du Niger et du secrétaire exécutif du G5 Sahel, Maman Sidiko.

M. Mahamat a lancé un appel aux pays membres de l'UA à apporter leur soutien aux pays du G5.

Le G5 Sahel ou G5S est un cadre institutionnel pour la coordination de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité en Afrique centrale. Il a été mis sur pied le 16 février 2014 à Nouakchott, en Mauritanie, par les chefs d’État de cinq pays du Sahel: le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger.

Ces pays sont confrontés à des menaces terroristes croissantes et des crimes organisés qui déstabilisent la région. La force opérationnelle transfrontalière du G5 Sahel a été officiellement lancée le 2 juillet 2017.
-0- PANA AR/ASA/BEH/SOC 23mars2018

23 mars 2018 20:06:33




xhtml CSS