Le Premier ministre mauricien sera "sans pitié" contre ceux qui maltraitent les femmes et les filles

Ebène, Maurice (PANA) - Le Premier ministre mauricien, Sir Anerood Jugnauth, a annoncé  mardi que son gouvernement allait prendre des mesures fermes incluant le renforcement des lois pour s'occuper de la violence et des abus contre les femmes et les enfants.

Intervenant lors de la cérémonie officielle marquant la Journée internationale de la Femme, à Ebène, dans le centre de l'île, Sir Jugnauth a indiqué que les atrocités et les crimes commis contre les filles et les femmes devaient être arrêtés.

"Et je suis prêt à aller très loin pour protéger les citoyens du pays contre les dangereux criminels", a-t-il averti, ajoutant "nous devons avoir un consensus sur la voie à suivre malgré le fait que je sens que la population entière réclame des mesures radicales".

Selon le Premier ministre, tout ce qui est possible doit être fait pour s'assurer que la dignité d'une femme ne soit pas bafouée.

"Les femmes sont vraiment en train de changer le monde. Elles prouvent qu'elles sont aussi bonnes sinon meilleures que les hommes dans de nombreux domaines professionnels dont la science et la technologie", a-t-il dit.

Selon Sir Jugnauth, les femmes sont "impressionnantes et magnanimes" en assumant leurs multiples responsabilités en tant que fille, mère et travailleuse".

"Elles sont les piliers de leurs familles", a ajouté le Premier ministre qui a estimé que l'Île Maurice était très en avance sur d'autres pays de la région sur le plan du développement socio-économique.

"Nous avons surmonté des inégalités parce que notre Constitution ne fait aucune discrimination entre les hommes et les femmes", a-t-il souligné, avant d'ajouter que: "en effet, l'Île Maurice a parcouru un long chemin par rapport au statut des femmes comme en témoignent les dernières décennies qui ont été marquées par des progrès remarquables en termes de réduction des taux de mortalité, de la parité du Genre dans le taux de recrutement dans le domaine académique, une meilleure performance des filles aux niveaux primaire et secondaire, une plus grande participation des femmes sur le marché du travail, l'accès aux soins de Santé reproductive et l'entrée des femmes dans l'arène politique".

Le Premier ministre a rappelé qu'il avait toujours soutenu les femmes dans leur démarche d'accéder aux postes de haut niveau.

"C'est durant mon mandat que la première femme a été nommée au poste de  secrétaire permanent. Cette nomination a ouvert la voie à d'autres femmes. Présentement, il y a neuf femmes à ce poste et 25 autres en tant qu'adjointes", a-t-il noté.

Sir Jugnauth a aussi évoqué son présent mandat, où il a nommé la première femme au poste de présidente de la République et à celui de présidente de l'Assemblée nationale.
-0- PANA NA/MA/ACK/JSG/IBA 08mar2016

08 mars 2016 10:12:20




xhtml CSS