Le Premier ministre belge représentera la Belgique au sommet de la Francophonie

Bruxelles, Belgique (PANA) -Le Premier ministre belge, Charles Michel, se rendra à Dakar où il participera au sommet de la Francophonie prévu les 29 et 30 novembre, annonce un communiqué gouvernemental.

Il y a deux ans, le chef du gouvernement belge de l'époque, Elio Di Rupo, avait refusé de se rendre à Kinshasa où se tenaient les assises de la Francophonie, considérant que le régime en place en Rdc soufrait d'un grave déficit démocratique. La Belgique y était représentée par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui a gardé ce poste dans l'actuel gouvernement.

Aussi,c'est pour la première fois qu'un Premier ministre francophone représentera la Belgique au sommet de la Francophonie, le Royaume de Belgique ayant toujours été dirigé depuis au moins deux décennies  par des Premiers ministres flamands, ceux-ci représentant la majorité de la population belge composée de Wallons (francophones) et de Flamands.

Le francophone Charles Michel dont le parti (Mr)  représente moins d'un  tiers des députés au Parlement, a obtenu le poste par défaut, le leader du parti flamand Nva (Nouvelle alliance flamande- droite nationaliste flamande) ayant remporté  les dernières élections législatives, Bart De Wever a refusé de prendre le poste de Premier ministre qui pourtant lui revenait de droit.

Il faut savoir que la Nva prône la partition de la Belgique en deux entités, à savoir une République indépendante flamande séparée d'un Etat wallon francophone.

Du fait de l'existence de deux communautés linguistiques, Flamands et Wallons, la Belgique, pourtant voisine de la France, ne peut pas organiser un sommet de la Francophonie sur son sol.

-0-PANA AK/BEH/SOC  04 novembre 2014

04 novembre 2014 17:41:04




xhtml CSS