Le Premier ministre belge ne participera pas au Sommet de la Francophonie à Kinshasa

Bruxelles, Belgique (PANA) - Le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, a annoncé mardi à Mons qu'il ne participera pas au XIVème Sommet de la Francophonie, prévu au mois d'octobre prochain à Kinshasa, en raison des élections communales qui se tiendront à la même date en Belgique.

En revanche, le ministre belge des Affaires étrangères et vice-Premier ministre, Didier Raynders, a indiqué qu'il était disposé à se rendre à Kinshasa pour participer au Sommet prévu du 12 au 14 octobre prochain dans la capitale congolaise.

En réaction, au refus de Elio Di Rupo de se rendre à Kinshasa, l'ambassadeur de la RD Congo en Belgique, Henri Mova, a déclaré à la presse: "c'est la Belgique qui nous a introduits dans la Francophonie, nous pourrions en sortir".

Par ailleurs, la presse belge fait état des pressions que les ONG pour la défense des droits de l'Homme, comme la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), font sur le nouveau président français, François Hollande, pour qu'il ne se rende pas à Kinshasa au mois d'octobre.
-0- PANA AK/JSG/IBA 20juin2012

20 juin 2012 10:22:18




xhtml CSS