Le Pam affirme que l'épidémie d'Ebola provoque la hausse des prix au Liberia

New York, États-unis (PANA) – L 'épidémie d'Ebola a provoqué la hausse des prix des denrées alimentaires au Liberia et forcé des familles à vivre de repas et portions réduits, indique le Programme alimentaire mondial (Pam).

Le porte-parole du Pam, Mme Elisabeth Byrs, a annoncé les conclusions jeudi après la campagne de messages-textes au Liberia dans le but d'y évaluer la sécurité alimentaire.

Elle a noté que les conclusions montrent que les prix des denrées alimentaires courantes telles que le riz ont augmenté, alors qu'une sévère insécurité alimentaire sévit dans les trois pays touchés par le virus que sont la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia.

"Le traitement mobile de données est rapide (...) Mobile data collection est rapide et offre également un avantage dans une crise à évolution rapide telle que l'épidémie d'Ebola. Les ménages sont touchés par l'insécurité alimentaire à cause de l'épidémie d'Ebola", a annoncé Mme Byrs.

Elle a cependant indiqué que l'agence était déjà venue au secours de 1,3 million de personnes touchées par Ebola dans les trois pays concernés.

Le porte-parole a également révélé qu'un nouveau vol humanitaire en provenance du dépôt de l'Onu basé à Brindisi, en Italie, est en route vers Conakry en Guinée avec une cargaison de 58 tonnes de produits essentiels d'assistance humanitaire d'un montant de 412.000 dollars américains.

"La cargaison comprend des éléments pré-fabriqués offerts par les autres agences onusiennes, des tentes et des groupes électrogènes, alors que des vols avec une aide humanitaire ont déjà été acheminés au cours des dernières semaines au Liberia et en Sierra Leone", a ajouté Mme Byrs.

-0- PANA AA/AR/ASA/BEH/SOC  13 novembre 2014

13 novembre 2014 20:43:21




xhtml CSS