Le PR Abel Goumba déplore la suspension du RDC

Bangui- Centrafrique RCA (PANA) -- Le PR Abel Goumba, président du Front patriotique pour le Progrès (FPP, opposition), a déploré la décision du gouvernement centrafricain de suspendre pour trois mois le Rassemblement démocratique centrafricain (RDC) de l'ex-général André Kolingba, principal instigateur de la tentative de putsch du 28 mai dernier.
La mesure de suspension du RDC avait été annoncée mercredi, rappelle-t-on.
Le PR Abel Goumba juge cette décision "précipitée".
"Notre souci premier doit être de tout faire pour ramener la confiance et le calme et non de prendre des mesures de nature à envenimer la situation", a-t-il souligné, jeudi, dans un entretien avec la PANA.
"Le chef de l'Etat a dit lui-même que la tentative de coup d'Etat était l'action d'une personne et d'un groupe, il faut donc circonscrire le problème autour de ce noyau et non l'étendre à tout un parti", a-t-il ajouté.
Le RDC est le deuxième parti d'opposition.
Il compte 19 députés sur les 108 de l'Assemblée nationale centrafricaine depuis la mort d'un de ses membres, Théophile Touba, tué durant les évènements en même temps que son fils.
Le PR Abel Goumba a par ailleurs déploré les exactions contre les Yakomas, l'ethnie de M.
André Kolingba.
Le leader du FPP craint notamment, qu'acculés, ces derniers ne se réfugient dans les pays limitrophes pour développer une guérilla qui mettrait en péril l'ensemble de la sous-région.

21 juin 2001 13:05:00




xhtml CSS