Le PPF préoccupé par la détention du journaliste d'Al Jazeera en Egypte

Le Caire, Egypte (PANA) – L'organisation pour la défense de la liberté de presse au Pakistan, (Pakistan Press Freedom, PPF) a exprimé dans une lettre au président égyptien, Abdel Fattah el-Sisi, sa préoccupation suite à l'arrestation, le 25 décembre dernier, du journaliste d'Al Jazeera, Mahmoud Hussein.

Dans sa la lettre, le secrétaire général du PPF, Owais Aslam Ali, a exhorté le gouvernement égyptien á mener une enquête minutieuse sur cette affaire et à retenir des charges spécifiques contre le journaliste d'Al Jazeera et á défaut, le libérer immédiatement.

Selon le réseau arabe chargé des droits de l'homme dans le secteur de l'information (Arabic Network for Human Rights Information, ANHRI), les forces de sécurité égyptiennes avaient arrêté Mahmoud Hussein mardi dernier dès son retour du Qatar, et a ajouté que deux de ses frères ont  été également arrêtés.

Ils ont tous été acheminés dans des lieux inconnus.

Le procureur a retenu quinze jours de détention pour  "avoir propagé de fausses informations  et des  rumeurs sur les problèmes intérieurs de l'Egypte et d'avoir inventé des informations”, a appris l'ANHRI.

L'ANHRI a cité le PPF qui indique que les autorités en Egypte vont examiner son bilan en matière de liberté de la presse et exhorté le président á garantir le caractère sacré de la liberté d'expression.
-0- PANA VAO/ASA/TBM/SOC  28déc2016

28 décembre 2016 20:17:01




xhtml CSS