Le PNUD pour une meilleure implication de la diaspora dans le développement du Bénin

Cotonou, Bénin (PANA) - La représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement  (PNUD) au Bénin, Mme Odile Sorgho-Moulinier, a plaidé ce jeudi pour une meilleure implication de la diaspora béninoise dans le développement du pays.

Intervenant à l’ouverture du forum national sur la diaspora au Bénin (FORAD 2013) démarré ce jeudi à Cotonou, Mme Sorgho a plaidé pour "l’élaboration d’une politique nationale en faveur de la diaspora et d’un pacte de développement entre la diaspora et l’Etat qui scelleraient l’engagement mutuel à favoriser le développement du Bénin et des Béninois et seraient un signal fort pour renforcer cette confiance".

Ces instruments permettraient de définir les conditions favorables à la participation de la diaspora à la vie politique, économique, culturelle et sociale de la nation et de mettre en place des incitations économiques et des mécanismes financiers pour favoriser les investissements des expatriés pour le développement du pays, a-t-elle poursuivi.

Pour Mme Sorgho, les expériences menées en Afrique et dans la sous-région en particulier peuvent constituer des sources d’inspiration pour favoriser l’implication de la diaspora dans le développement du pays.

Elle suggère que ces expériences portent notamment sur la mise en place de cadre juridique incitatif pour les investissements, le lancement d’obligations d’Etat à destination de la diaspora spécifiquement, et la création de fonds de garantie ou de fonds d’investissement de la diaspora.

La création d’un environnement propice à l’implication de la diaspora implique aussi la mise en place de politiques spécifiques liées au statut des membres de la diaspora, une reconnaissance officielle du rôle de la diaspora pour le développement, des partenariats spécifiques avec les pays d’installation de la diaspora pour créer des opportunités d’investissements, favoriser la portabilité des droits sociaux, et garantir la protection juridique des Béninois de l’Extérieur et de leurs intérêts, a-t-elle souligné.

Démarré ce jeudi, le forum national sur la diaspora (FORAD 2013) regroupe plus de  300 participants sous le thème : "Le Bénin et sa diaspora : une relation de confiance pour une meilleure contribution des Béninois de l’extérieur au développement national".

Il vise à créer les conditions d’une relation de confiance entre le Bénin et sa diaspora et définir, par la même occasion, les modalités d’une meilleure contribution des Béninois de l’extérieur au développement de leur pays.

Selon une étude récente, les Béninois de l’extérieur, en dehors de leur apport intellectuel, contribuent en moyenne pour 2,4% du Produit intérieur brut (PIB), en termes de masse monétaire transférée par les canaux officiels.

-0- PANA IT/TBM/SOC 19écembre2013

19 décembre 2013 21:31:16




xhtml CSS