Le PNUD pour la promotion de l'égalité des genres en Afrique

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Encouragé par la déclaration des dirigeants de l'Union africaine (UA) sur la question de l'égalité entre les genres, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a fait part de sa volonté de continuer à soutenir les initiatives prises en faveur des femmes sur le continent.
"Des choses concrètes sont sorties de ce (troisième) sommet de l'UA, car les dirigeants africains ont exprimé leur détermination à s'attaquer aux questions qui constituent d'importantes sources de préoccupation pour les femmes d'Afrique", a affirmé Mme Coumba Mar Gadio, coordinatrice pour les questions de genre et de développement au bureau régional du PNUD pour l'Afrique de l'Ouest.
Dans un entretien accordé jeudi à la PANA à Addis-Abeba, Mme Gadio a indiqué que le Programme met un accent prononcé sur la nécessité de faire des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) des questions transversales, mais que l'égalité entre les genres et l'intégration des genres font partie des principales priorités du PNUD en ce qui concerne la coopération avec les organisations africaines.
"La présente session a été un événement majeur, pas seulement parce qu'elle a offert aux chefs d'Etat et de gouvernement l'occasion de discuter de la question du genre, mais aussi parce que nous avons été très heureux de constater leur degré d'engagement", a-t-elle affirmé.
La troisième session ordinaire de l'Assemblée de l'UA, qui a pris fin jeudi à Addis-Abeba, a réaffirmé l'engagement des dirigeants africains à accélérer les efforts visant la promotion de l'égalité entre les genres à tous les niveaux.
Depuis la seconde session ordinaire, qui s'était tenue l'année dernière à Maputo, au Mozambique, le PNUD a renforcé son partenariat avec l'UA dans le domaine de l'intégration des genres.
"L'UA est notre organisme fédérateur en ce qui concerne la collaboration avec les communautés économiques régionales et les organisations de la société civile dans le but de promouvoir une meilleure responsabilisation économique des femmes, le leadership, le renforcement de la paix, l'éradication de la pauvreté et la lutte contre le VIH/SIDA", a déclaré Asna Ndiaye, coordonnateur du programme régional du PNUD à Addis-Abeba.
Selon ces deux responsables, les résultats des financements et de l'appui technique offerts par le PNUD étaient auparavant rarement visibles.
"Maintenant, nous pouvons voir les progrès réalisés.
Les dirigeants sont conscients du fait que le genre est un problème de développement et que les 52 pour cent de la population africaine ne peuvent pas être tenus à l'écart des programmes de développement", a noté M.
Ndiaye.

08 juillet 2004 22:33:00




xhtml CSS