Le PAM va assister les combattants démobilisés en RD Congo

Kinshasa- RD Congo (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a fait part de sa volonté d'élargir ses opérations en RD Congo en fournissant notamment des rations alimentaires aux combattants démobilisés et à leurs familles.
Dans un communiqué publié vendredi à Kinshasa, le PAM a déclaré qu'il va répondre aux besoins des personnes nouvellement déplacées dans l'est du pays.
Cette opération humanitaire qui devait prendre fin en décembre 2005 va continuer jusqu'en juin 2006 pour un coût total de 191 millions de dollars américains - 30 millions supplémentaires par rapport aux opérations initiales qui étaient étalées sur deux ans, indique le PAM dans son communiqué.
"Nous sommes dans une phase cruciale du processus de paix, une phase qui doit être prise au sérieux par la communauté internationale", note le directeur du PAM en RD Congo, Felix Bamezon, cité par le communiqué.
Des dizaines de milliers d'ex-combattants seront démobilisés prochainement dans le cadre de la transition.
Durant la seconde moitié de l'année 2005, quelques 60.
000 anciens combattants de l'armée, des milices et leurs familles, représentant approximativement 300.
000 Congolais, recevront une ration mensuelle composée de maïs, de blé, d'huile végétale et de sel.
Un nombre additionnel de 90.
000 hommes démobilisés et leurs familles, soit 450.
000 personnes seront assistées de janvier à juin 2006.
En plus des soldats démobilisés qui viennent d'être intégrés dans le programme, le PAM va élargir ses opérations pour continuer à apporter une assistance continue à des milliers de Congolais qui ont été déplacés et dont les moyens d'existence ont été détruits par des décennies de conflits.
La plupart d'entre eux comptent sur l'aide humanitaire pour survivre.
L'insécurité dans l'Est de la RD Congo reste un obstacle majeur à l'aide humanitaire.
L'agence onusienne a déploré le fait qu'un nombre croissant de miliciens préfèrent intégrer les gangs qui continuent de piller les villages, violer les femmes, tuer et enlever des hommes et femmes innocents, plutôt que de réintégrer l'armée congolaise.
"L'insécurité permanente a un impact catastrophique dans la distribution des vivres".
En 2005 et 2006, le PAM va nourrir quelque 175.
000 Congolais déplacés et 400.
000 réfugiés qui sont revenus dans le pays.
L'agence continuera aussi d'assister 22.
500 anciens enfants soldats qui ont pris part aux programmes spécialisés de démobilisations qui ont pour objectif de les réinsérer dans la société.
Cette révision de l'aide permettra d'assister plus de 350.
000 enfants mal nourris et femmes enceintes et allaitantes et presque 200.
000 autres personnes vulnérables.
Les donateurs des opérations du PAM en RD Congo sont, entre autres, l'Allemagne (3,7 millions de dollars), le Canada (3 millions de dollars) et les Etats-Unis (2,9 millions de dollars).

30 juillet 2005 16:32:00




xhtml CSS