Le PAM va acheter des céréales à certains pays du Sahel

Nouakchott- Mauritanie (PANA) -- Le directeur régional du Programme Alimentaire Mondial (PAM), Manuel Aranda Da Silva, a déclaré ce mercredi au cours d'une conférence de presse à Nouakchott que l'organisation onusienne achètera cette année 50.
000 tonnes de céréales dans un certain nombre de pays membres du Comité Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) pour constituer une réserve de sécurité alimentaire.
Ces achats se feront dans trois pays de la sous régions qui ont une production céréalière excédentaires à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger.
Le responsable régional du PAM a cependant indiqué que la production céréalière de la Mauritanie pour la campagne agricole écoulée, bien que largement supérieure à l'année précédente, n'est pas excédentaire, en raison du déficit chronique des dernières années.
La production des céréales en Mauritanie est passée de 60.
000 tonnes en 2002 à 210.
000 tonnes en 2003.
Le directeur régional du PAM pour le Sahel a par ailleurs rappelé que le pays "était à la limite de la famine et d'une situation provoquant des déplacements massifs de populations et des morts, fin 2002 début 2003.
Il avait fallu à l'époque une intervention rapide des autorités et l'acheminement d'un programme d'urgence du PAM pour éviter la catastrophe", a-t-il rappelé.
Les conséquences des années difficiles étant toujours visibles en Mauritanie, le responsable régional de l'organisation onusienne a révélé que le reliquat du programme d'urgence de l'année écoulée sera utilisé dans le cadre d'un programme de redressement sous forme d'expérience pilote en 2004.
Celle ci consiste à aider les communautés de base dans la réalisation de micro-projets pour la maîtrise de l'eau, à organier des travaux d'intérêt commun contre la distribution de vivres (vivres contre travail) pour assurer le futur.
.
.
On rappelle que grâce à une étude, le PAM avait identifié en 2003, prés de 600.
000 personnes en situation d'insécurité alimentaire dans l'ouest du Sahel (Mauritanie, Cap-Vert, Sénégal, Gambie et Mali).
L'organisation a mis alors sur pied un plan d'urgence régional et les 80% de cette aide ont été distribués en Mauritanie, compte tenu d'une situation jugée vulnérable.

28 janvier 2004 22:33:00




xhtml CSS