Le PAM se plaint du manque de financement et risque de fermer son service aérien au Soudan

Khartoum, Soudan (PANA) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) sera obligé de fermer son service aérien au Soudan à la fin du mois, se plaignant d'un manque de financement, a indiqué l'Office des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) dans un communiqué, reçu jeudi par la PANA à Khartoum.

Selon ce communiqué, le service aérien humanitaire des Nations unies (Unhas) est confronté à un "déficit de financement de 9,9 millions de dollars américains qui, s’il n’est pas réglé, forcera le PAM à  fermer le service aérien à la fin du mois".

L’organisation humanitaire continue de plaider en faveur de la vaccination de 165.000 enfants dans les zones contrôlées par le Splm-N dans l'Etat du Sud-Kordofan, à l’ouest du Soudan  près des frontières avec le Soudan du Sud, dans t l'Etat du Nil-Bleu, dans l’Etat du Sud-Est près de la frontière avec l'Ethiopie.

Le communiqué souligne que dans l'Etat du Nil-Blanc, au centre du Soudan, qui accueille les personnes déplacées et les réfugiés du Soudan du Sud, il y a des lacunes dans les services d'eau et d'assainissement pour les réfugiés, malgré la fourniture continue de l'aide humanitaire, qui sont notées.

Les précipitations saisonnières sont de 25-80% inférieures à la moyenne dans la majeure partie du pays, malgré leur amélioration en août.

"En raison de difficultés dans l'importation de matériel de secours au Soudan, le PAM est confronté à une pénurie de super céréales au Darfour-Est, les stocks supplémentaires n’étant pas attendus avant la fin du mois d’octobre", a ajouté le communiqué.
-0- PANA MO/VAO/AKA/BEH/IBA   10septembre2015

10 septembre 2015 15:35:34




xhtml CSS