Le PAM se félicite du soutien de la communauté internationale

Nairobi- Kenya (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a salué les bailleurs de fonds internationaux pour leur réaction positive à un appel pour une assistance aux victimes des tsunamis en Asie du Sud-Est et dans les autres régions du monde en proie à des troubles en 2004, a appris la PANA de source officielle.
Le directeur exécutif du PAM, James Morris, tout en se félicitant de la "réaction internationale généreuse" à la crise dans l'Océan indien, a cependant, précisé qu'un soutien accru était essentiel pour 2005.
Plus de 550 millions de dollars ont déjà été promis pour aider les victimes de cette catastrophe, a annoncé le patron du PAM, qui a ajouté que les principaux donateurs étaient l'Australie, le Canada, la Finlande, l'Union européenne, la France, le Japon, l'Espagne, la Suède, le Royaume-Uni et les Etats-unis.
"A la fin d'une année marquée par une série de crises qui se sont succédé, avec un effet cumulé qui a soumis à rude épreuve les ressources des donateurs, il est extrêmement gratifiant de constater une réaction si rapide et généreuse à cette nouvelle catastrophe, peut-être la pire catastrophe naturelle de l'histoire", a déclaré M.
Morris, lundi, dans un communiqué de presse.
Plus de 120.
000 personnes sont mortes depuis que d'énormes vagues ont balayé les villages et les sites touristiques côtiers de l'Océan indien, à la suite d'un séisme colossal qui a eu lieu au large de l'île indonésienne de Sumatra le 26 décembre.
Le responsable de l'ONU a exprimé la crainte que "la catastrophe de l'Océan indien éclipse et détourne l'attention des besoins des millions d'autres personnes affectées par diverses crises, aussi bien naturelles que provoquées par l'homme".
Cette année, le PAM a fourni une aide alimentaire à 90 millions de personnes dans plus de 80 pays à travers le monde, a-t-il révélé.
Plusieurs bénéficiaires, dont des centaines de milliers de réfugiés ont, cependant, vu leurs rations réduites, en raison d'une importante pénurie de financements.
En 2004, le PAM a reçu deux milliards de dollars d'aide, les Etats- unis restant son plus important donateur, avec un peu moins d'un milliard de dollars d'aide.
EN 2004, la plus grande opération d'urgence du PAM a été de fournir une aide alimentaire à 1,6 million de personnes déplacées par le conflit brutal au Darfour, et les Etats-unis ont accordé 65 pour cent des 250 millions de dollars réunis jusqu'ici.
"La difficulté n'est pas ce à quoi nous sommes confrontés aujourd'hui, mais ce qui nous attend demain.
Nous devons venir en aide chaque jour à ceux qui ont faim", a insisté M.
Morris.

03 janvier 2005 12:40:00




xhtml CSS